Famille française : L’animal caméléon de la société

La famille française contemporaine : c’est l’animal caméléon de la société

viewmultimediadocument
Paris sur tous les fronts pour les familles monoparentales, Paris.fr

 

La France est la nation européenne avec le plus grand nombre d’enfants. Ce phénomène serait attribué au fait que la France a  une fécondité qui est 0,3 plus élevée que celle de tout le reste de l’Union Européenne : 2,01 contre 1,62 enfants/femme en 2012  (selon l’hebdomadaire français, Zaman). Cela-dit, il est nécessaire qu’on se rende compte que les femmes qui sont responsables pour ce taux de croissance, sont plus âgées que dans les années passées (30,1 ans en moyenne), et de plus, que les enfants qu’elles mettent au monde ne sont pas nécessairement nés dans des familles traditionnelles. En effet, l’Union nationale des associations familiales (UNAF) a publié récemment un sondage qui dit que sur 13,9 millions d’enfants français, 75% vivent avec une famille traditionnelle (où les deux parents sont toujours présents), 19% en foyer monoparental et 6%  avec une famille recomposée. C’est la famille française contemporaine.

Afin de comprendre comment la dynamique et la structure de la famille française ont changé, on doit d’abord savoir que les institutions se sont transformées au cours des dernières années. Le mariage était principalement considéré comme un pacte religieux entre un homme et une femme depuis le moyen-âge. En 1792, le mariage civil français est devenu une autre option pour joindre officiellement la vie des Français. Très populaire à leurs débuts, les mariages religieux et civils sont graduellement de moins en moins populaires en France. Selon le journal français LaDepeche,  77% des 15.1 millions de couples français étaient mariés en 2008, mais seulement 73.1% des 15.8 millions en 2011. Le nombre des mariages  en France diminue à la même vitesse que le nombre des personnes qui soutiennent le Pacte civil de solidarité (Pac) augmente. Introduit en France en 1999, le Pacs est un contrat entre deux personnes qui leur permet « d’organiser leur vie en commun sans être obligées de se marier » (selon Christine Yang). Le Pacs est particulièrement attractif pour les conjoints homosexuels, bien que le mariage traditionnel-homosexuel ait été légalisé en France en 2013.

Au 19e  siècle, la France était un pays où on ne parlait jamais de la sexualité. Le Catholicisme avait une grande influence sur la façon dont les Français approchaient ce sujet particulier. Dans les écoles, c’était acceptable pour les garçons d’avoir des cours d’éducation sexuelle, mais les filles étaient entièrement dépendantes de leur mère pour ces leçons vitales. Ce principe catholique de protéger les filles des sujets sexuels et ainsi, de préserver leur innocence, a été abandonné sous la Révolution Sexuelle (qui a atteint la France à la fin des années 60). Grâce à elle, la contraception et l’avortement sont devenus, respectivement, légaux en 1967 et 1975, et un bon système d’éducation sexuelle a aussi été institué dans les écoles françaises. Ayant reçu une éducation sexuelle plus complète, les Françaises d’aujourd’hui choisissent d’avoir leurs enfants quand elles sont plus âgées puisqu’elles sont mieux informées sur les matières reliées au sexe. Selon LaDepeche, le nombre des mères qui ont  trente ans ou plus, a augmenté de 39% en 1991, à 55% en 2011. Cette tendance à la hausse ne pourrait qu’être un bon signe pour les familles contemporaines. Quand une mère est plus mature, elle a probablement plus de confiance, de patience, et d’expérience pour contribuer à la stabilité de sa famille.

Étant donné que, les Françaises d’aujourd’hui ont le contrôle total de leur corps et de leurs situation et peuvent décider sciemment quand elles se reproduiront; étant donné que le mariage civil français est lentement remplacé par le plus acceptant et moins obligatoire Pacs; c’est indéniable que la  libéralisation de la société française a aidé à réinventer la structure et la dynamique de la famille contemporaine. Par exemple, d’après LaDepeche, environ 83% des citoyens considèrent les allocations familiales de leur gouvernement comme « un élément essentiel du modèle social français ». Si les Français étaient strictement conservateurs, ils ne soutiendraient jamais la mise en œuvre d’un programme social comme le Complément de libre choix d’activité (un programme qui aide les parents français, avec des enfants de moins de trois ans, à réduire leur activité professionnelle). Alors, grâce aux prestations sociales, une famille monoarentale peut  survivre, par défi contre l’idée qu’une famille dois inclure les deux parents- un père et une mère- pour être complète. Ainsi, le nombre des familles monoparentales s’est accru de cinquante pour cent depuis le début des années 1980 (selon Zaman).

Alors, il est sans équivoque que la tendance en France est pour les systèmes sociaux libéraux et  pour des structures familiales libérales. Aujourd’hui, la définition de la famille française est plus large, c’est un pas dans la bonne direction pour les Français  d’intégrer dans leur société les foyers monoparentaux, les familles homosexuelles et les mères plus âgées. La France a déjà pris l’initiative de casser ses attaches avec des traditions injustes et intolérantes. Le monde entier doit émuler ce pays. Tout  le monde bénéficierait d’un peu d’ouverture.

Zenora Lojkovic Burris, Whitman College

La laïcité, pour promouvoir la paix et l’égalité entre les religions

La laïcité, pour promouvoir la paix et l’égalité entre les religionslaicite1

La loi de 1905 de séparation de l’Église et de l’État, adoptée lors de la Troisième République, empêche le gouvernement de reconnaître ou de subventionner les religions.  Par ailleurs, de 1994 à 2006, le nombre de Français qui s’identifient à la religion catholique a diminué de 16%.  tandis-que, de 1952 à 2006, le nombre de gens qui assistent à la messe s’est réduit à 22,5%.

Il en résulte qu’en 2006, 51% des Français se déclarent catholiques, 31% étaient agnostique, 4% étaient musulmans et 1% étaient juifs.

Cela soulève la question de ce qui a contribué au déclin de la popularité de la religion. Les valeurs nationales, comme l’idée de laïcité, prennent racine dans des lois comme celle de 1905 qui définit la séparation de l’Église et de l’État. Plus récemment, en 2004 une loi interdit le port de symboles religieux dans les écoles.  De nombreux pays connaissent un déclin dans la religion, et la France ne fait pas exception, bien que récemment il y ait eu quelques conflits politiques. En général, la religion est considérée comme une affaire privée en France, parallèlement, certains se sentent menacés par la religion musulmane, qui a mis sur la place publique les discussions religieuses.

La religion en France, comme dans beaucoup d’autres pays, est un aspect important de la société et de la culture. Le gouvernement français, en excluant la religion de l’État, l’a aussi, dans une certaine mesure, sorti des yeux du public. Par exemple, la loi de 2004, qui interdit les signes religieux dans les écoles, empêche les étudiants d’être exposés à d’autres religions. La laïcité permet aux gens de pratiquer leur foi en toute intimité et sans obstruction, mais crée aussi des limites.  Bien qu’il y ait une baisse du nombre de catholiques en France, il y a une augmentation du nombre de musulmans, ce qui accroit les conflits entre la culture musulmane et la laïcité. Par exemple sur le sujet du port du voile dans les écoles.

Est-il important de garder en vie la religion en France ?
La religion rassemble une communauté et c’est une partie importante de l’identité de beaucoup de personnes. Il ne faut pas s’inquiéter de la baisse de la popularité  de la plupart des religions, c’est un phénomène naturel. Les lois qui promeuvent l’égalité peuvent contribuer à une diminution de la religion, mais cela peut aussi être un changement sociétal des croyances.

Le déclin de la religion en France est un phénomène naturel, issu d’une société changeante et de la politique gouvernementale. Bien qu’elle ait été une partie importante de la culture et de l’histoire française, la baisse actuelle des croyants n’est pas inquiétante, et elle pourrait favoriser la diminution de la controverse religieuse. Les différences religieuses ont causé des conflits dans le monde entier depuis des siècles, une baisse de la popularité de la religion ne peut être qu’un bon événement.

Adrienne Beebe, Whitman College

La laïcité, particularité à la française

La sécularité : l’histoire particulière et les mérites de la laïcité en Francelaicité

La religion est un sujet important en France parce que 55% de Français ont une religion (dont 78% de catholiques).  Néanmoins, aujourd’hui, 45% de Français s’identifient comme sans religion et ce nombre continue d’augmenter.
Bien que le catholicisme ait été la religion dominante française pendant longtemps, la France a aussi une longue histoire de laïcisme qui a commencé en 1905 avec la loi de séparation de l’église et l’état.

Avant la révolution française, le catholicisme était la religion primaire en France, comme dans le reste de l’Europe. A la fin du dix-neuf siècle, la révolution française a déclenché le déclin de la religion en France. Le 20 septembre 1792, l’Assemblée législative a décidé de laïciser l’état, et en 1798, la religion était sous contrôle de l’état. Ces premiers débuts radicaux de la sécularité ont préfiguré la religion minimale que l’on trouve en France aujourd’hui.

La sécularité est une partie intégrante de la tradition française qui se base sur l’égalité. Puisque tout le monde doit suivre les règles séculaires en public, chacun a la liberté de pratiquer sa religion en privé. A l’école, les enfants ne peuvent pas arborer de symboles religieux, comme les croix, les étoiles de David, ou les hijabs. Cela assure que tous les étudiants sont traités de la même façon et qu’ils ne sont pas jugés pour leurs différences religieuses. Ainsi, et bien que les étudiants doivent sacrifier leur liberté d’habillement, ils gagnent en égalité avec leurs camarades.

Les Français soutiennent généralement la sécularité, mais il y a aussi des controverses en ce qui concerne le sujet. Certains musulmans n’approuvent pas les lois sur la laïcité, ce qui provoque parfois des confrontations. Malgré ces petits conflits, la sécularité est la meilleure option pour la société française. Cela permet l’enseignement de l’évolution, de la reproduction et de nombreux autres sujets sans les complications religieuses. Bien que cette égalité ait un prix, c’est un petit prix pour la liberté et l’égalité devant l’éducation de tous les citoyens.

Ce sont l’histoire et les traditions françaises qui ont constitué une société laïque, et le Français apprécie l’égalité et les libertés qui accompagnent la sécularité. Bien qu’il y ait des controverses concernant la sécularité, dans l’ensemble en France, il y a moins de disputes religieuses que dans les pays sans sécularité. Cependant, il est important de se rappeler que les autres pays ont des histoires et des traditions différentes, et la sécularité pourrait ne pas être le meilleur système pour tout le monde.

Clare Valentine, Whitman College

Le graff gagne sa place

Nous le voyons partout—dans les toilettes, sur les immeubles et les clôtures, même dans les publicités et les cartes postales. Le graffiti a accompagné l’expérience humaine depuis la création de l’ustensile d’écriture. Le débat reste : est-il de l’art ou du vandalisme. En France, les autorités sont confrontés à ce problème autant qu’ailleurs, mais leur approche est unique : soutenir le graffiti. Sous le président Mitterrand, le ministre de la culture , Jack Lang, a initié une campagne pour élever le graffiti au rang d’art. Mais il y a un paradoxe entre le soutien pour le graff en tant qu’art et la lutte continue contre les tags indésirables, surtout sur les trains de la SNCF. Le nettoyage de tags coute à la SNCF 2 million d’euros par an et perturbe la disponibilité des trains. Il y a une cellule anti-tag de la police ferroviaire qui emploie un système élaboré pour attraper des tagueurs, qui, après condamnation, peuvent aller en prison. Ce paradoxe crée une tension certaine chez les autorités et le chef de la sécurité du système du Métro, Christian Kozar, se plaint que les tagueurs soient encouragés par des “personnes qui légitiment leurs activités.” Malgré cette tension, la campagne de Lang peut être considérée comme un succès si l’on compte le nombre d’expositions en France et la cote des œuvres sur le marché de l’Art.

En 1992, la première grande exposition d’art graffiti a eu lieu aux Musé

"Altona" par Bando, Paris, à côté du Louvre - JN Lafargue, 1984

e des Monuments Français et depuis lors, l’art graffiti s’est bien intégrer dans l’art français. Cette exposition, où l’on pouvait trouver une rame de métro taguée avec d’autres grosses œuvres, montrait la vraie diversité et richesse des expressions et des techniques de cet art urbain. Elle a été bien reçue par le public et a aussi touché un public jeune et divers. L’art graffiti est maintenant exposé dans des musées prestigieux tels que Le Grand Palais et le Musée d’ Orsay et des œuvres peuvent se vendre pour 50.000 euros. Quand on se promène à Paris on voit de l’art graffiti sur les murs des immeubles. On peut trouver des exemples notables dans la rue Mouffetard dans le 5ème arrondissement. Ces touches de couleur animent la ville et offrent aux passants une opportunité de faire des chasses au trésor.

On peut dire qu’une certaine ironie existe dans le monde du graffiti : une forme d’expression consacrée à lutter contre l’autorité et se rébeller, est aujourd’hui accueillie par les instituions !

Vous ne pouvez pas vous marier ? Pacsez-vous !

 

Le PACS
En France, il y a un pacte appelé le PACS, ou Pacte Civil de Solidarité.
C’est une forme d’union civile entre deux adultes (de même sexe ou de sexe opposé) pour organiser leur vie commune.
Le PACS donne des droits et des responsabilités au couple, mais moins que le mariage.
Du point de vue des lois, un PACS est un contrat entre deux individus qui est signé et enregistré par le clerc de la cour.
Parfois le couple a une cérémonie officielle.
Depuis 2006, les individus qui ont enregistré un PACS ne sont plus considérés célibataires en terme de leur statut matrimonial, ils sont considérés pacsés.
La loi du pacte a été votée par le Parlement français le 15 Novembre 1999 et a été accompagnée d’un peu de controverse car cet évènement a été monumental dans le mouvement des droits des homosexuels.
Un rapport parlementaire publié en Janvier 2006 dit qu’il y au total, près de 170.000 PACS qui ont été signé et il y en a de plus en plus chaque année.
Depuis 2009, les autres partenariats civils dans le monde, y compris en Grande Bretagne, sont reconnus en France.
Cependant, il y a certaines restrictions car le partenariat civil étranger ne peut pas contredire la loi française et il y a encore des limitations sur des droits.
Il est intéressant de comparer la position des États-Unis sur les droits des homosexuels en perspective avec celle de la France.
La majorité des Américains continuent de s’opposer au mariage homosexuel. Cela affiche le désir américain de maintenir un archétype idéaliste et « pur » du mariage, tandis que les Français acceptent des variations.

Post-it : C’est la guerre à Paris !

Le symbole de Suse

C’était en août 2011 à Montreuil et les employés d’Ubisoft, une société de création de jeux vidéo, ne voulaient pas travailler. Ils ont décidé de couvrir leurs fenêtres avec des Post-it à la forme des personnages de jeu vidéo Space Invaders. En représailles, les salariés de la banque BNP Paribas, qui est située de l’autre côté de la rue, ont créé leur armée de figures du même jeu de petites feuilles colorées pour détruire les extraterrestres d’Ubisoft et la guerre des Post-it a commencé ! Maintenant, on les trouve aux fenêtres de toutes les grandes entreprises et dans les grandes zones d’affaires, les tours se répondent… Ce nouveau jeu a réduit la productivité partout à Paris et continue à se propager en France. … à suivre !

La note de la rédactrice en chef : pour en savoir plus, allez sur postitwar.com

Les djeuns parlent sms

Le minitel des années 1990

Les djeuns adorent envoyer des textos, ils en envoient des milliards chaque jour en France. Ils utilisent le langage sms pour taper plus vite, gagner du temps et respecter la taille limite des sms et ainsi d’en envoyer moins.

L’équivalent de la fameuse phrase anglaise « lol » (Laugh out Loud), les français ont la phrase « mdr » (Mort de Rire). Ils tapent « slt » pour salut et « bjr » pour bonjour. Aussi, ils tapent « G » pour j’ai et « C » pour c’est. Typiquement, la langue orale des jeunes français se compose de cet argot, mais ils utilisent aussi le verlan. Pour le verlan, il faut inverser les syllabes du mot. Le mot mer-ci devient ci-mer et donc en langage SMS : mer6 ou 6mer.

Ce langage est reconnu comme la langue texto ou langage SMS (Short Message Service en anglais). Pour raccourcir les phrases et les mots, les jeunes français abrègent la phonétique et utilisent les rébus typographiques pour communiquer efficacement par téléphone portable ou ordinateur. Le nombre de SMS échangés en France s’élève à plus de 19,3 milliards d’unités au dernier trimestre de 2009.

Le Magis, minitel des années 2000
Magis, le minitel des années 2000

 

Historiquement, le premier SMS commercial a été envoyé en 1992 par un employé de Sema Group, Neil Papworth. Mais la langue texto n’a pas commencé cette date. En France, tout a commencé avec l’utilisation du Minitel.

Le Minitel a été mis en place en 1974 à Paris et à progressivement couvert toute la France en quelques années (le but était écologique : remplacer l’annuaire papier par un appareil électronique connecté à une téléphonique qui se met à jour en simultané). Petit à petit, il a offert d’autres services : dont le clavardage (chatting) et dans les années 80 le grand boom du minitel rose (site de rencontre). Il est considéré comme le service en ligne le plus réussi avant le World Wide Web (qui à ses débuts n’était pas brillant). Il proposait la vente par correspondance, l’ancêtre d’ebay,  on pouvait tout trouver sur le minitel, faire des réservations du train et communiquer avec autres et même voter. Depuis cette époque, certains auteurs comme Jacques Anis ont écrit romans écrits en le langage SMS comme son livre, « Parlez-vous texto? »

Il y a une richesse d’articles sur le site http://www.gralon.net/articles/photo-et-video/. Pour voir le langage en action, il faut rendre visite à la tribune au site http://parismus.forum-actif.net/t93-le-langage-des-jeunes-francais-…. Aussi pour apprendre les éléments de ce langage, vous trouverez un l’article «Le langage des jeunes »  (CLTA, 15 mars 2008, Mélanie Bach).

Le minitel des années 1980

 

La rédactrice en chef :

Vous voulez texter Djeuns, voici quelques expressions utiles.

à demain : @2m1, a2m1

à lundi : @ l1di, al1di

à plus tard : @+, a+

à un de ces quatre : A12C4

bien sûr ! : b1sur

bonjour : bjr

bon après-midi : BAP

bonsoir : bsr

ça y est : ayé

c’est pas grave : C pa grav

c’est à dire : cad

comment ça va : komencava

d’accord : dak

désolé : Dzolé

en plus : en +

en tous cas : entouK

impossible : 1posibl

informations : 1fo

je le savais : j’le sav

je t’appelle dès que je peux : j’tapLDkej’pe

je te l’ai déjà dit : jeteléDjadi

j’éspère que tu vas bien? : jSpR ktu va bi1

juste une minute : 1mn

laisse tomber : l’S tomB

Mer6 pr tn : mess merci pour ton message

pourquoi : pk

qu’est ce que c’est? : keske C

qu’est ce qui y a? : kekina

quoi de neuf : kwa d’ 9-koi29

répond s’il te plaît : rstp

rien à faire : raf

rien à signaler :  ras

salut : slt

salut ça va ? moi je vais bien : slt cv ? m jvb

s’il te plaît : stp

tu viens demain? : tu vi1 2m’1

vraiment : vrMen

 

 

 

 

Il était une fois …le baiser de la lune

« Le baiser de la lune » est un dessin animé polémique qui vulgarise l’homosexualité pour les enfants. Réalisé par Sébastien Watel en Mars 2010, c’est le conte de deux poissons qui tombent amoureux. Selon Watel l’objectif du film est d’ « aborder les relations amoureuses entre les personnes du même sexe à l’intention des enfants de CM1/CM2 »[1]. C’est la base de la controverse parce que ces enfants ont entre neuf et dix ans.

À partir de ce point, la majorité des objections au dessin animé soutiennent que les enfants sont trop jeunes pour le comprendre. Quelques parents ne veulent pas que le film soit intégré au programme scolaire obligatoire ; ils préfèrent avoir le choix d’éduquer ou pas leurs enfants sur l’homosexualité. D’autres personnes le considèrent hétérophobe, prétendant que le film essaie de « bousculer l’identité sexuelle des jeunes spectateurs »[2].

Le but du dessin animé n’est pas de promouvoir l’hétérophobie mais de lutter contre un genre de préjugé qui est comparable au racisme selon le gouvernement français[3]. Les créateurs veulent souligner que l’amour homosexuel est égal à l’amour entre un prince et une princesse. Grâce à ces contes traditionnels (qui sont autorisés) les enfants apprennent les relations amoureuses dès le plus jeune âge.

Toutefois les Français sont beaucoup plus tolérants à l’homosexualité que les Américains. Selon une étude de Ifop-Ouest France, 67% des Français favorisent le mariage homosexuel[4] contre moins de 50% des Américains[5]. Cela ce reflète aussi par la loi. Les homosexuels ont plus de droits en France qu’aux États-Unis : Le PACS n’est pas exactement un acte de mariage mais c’est mieux que rien. Alors on ne réalisera jamais un conte de fées analogue dans la « terre de la liberté ». En fait si Disney produisait quelque chose de similaire il y aurait un boycottage et un procès.

Par contraste « Le baiser de la lune » est partout en France. Il fait partie du 11i ème Festival du court métrage de Nice, de « ciné-débat » à Nantes, à Paris, et même d’un festival Brésilien. Il est paru dans les journaux Le Monde, Le Figaro, Libé et Les Echos. Le réalisateur, Sébastien Watel, écrivain et réalisateur nous en parle sur le site web du dessin animé : http://www.le-baiser-de-la-lune.fr.

[1] http://www.le-baiser-de-la-lune.fr/

[2] http://www.marianne2.fr/Le-baiser-de-la-lune-un-conte-heterophobe_a…

[3] http://www.linternaute.com/actualite/societe/dossier/moeurs-des-fra…

[4] De Royer, Solenn. “La majorité divisée sur le mariage homosexuel.” Le Figaro 14 July 2011. Factiva. Web. 23 Oct. 2011.

    [5] “Capitol Alert: Less than Half of Americans Now Oppose Gay Marriage, Poll Says; Poll: Less than Half of Americans Now Oppose Gay Marriage.” The Sacramento Bee [Sacramento, CA] 2 Dec. 2010. Factiva. Web. 23 Oct. 2011.


Les Français coupent-ils la parole ?

Les Américains pensent que les Français sont impolis car ils coupent la parole, est-ce vrai ou faux ?

Les règles de la conversation sont différentes entre les États-Unis et la France mais chacun attend que l’autre agisse selon ses règles. Dans le cas des interruptions, les Américains pensent que les Français sont grossiers car, « ils vous interrompent tout le temps dans une conversation »[i]. Cependant, les français ne coupent pas la parole, pour eux aussi, cela montre « un manque d’éducation » et les parents et l’école doivent enseigner les règles qui indiquent la politesse [ii]. Ce qu’ils font est de s’immiscer dans la conversation en utilisant les « blancs », les silences, la respiration. Pour le Français, une conversation doit être un échange incessant, comme un jeu de tennis, où chacun se renvoie la balle, le but est de tisser une toile, en se renvoyant le fil sans arrêt alors on se relaye souvent quand on parle

D’un autre côté, la conversation américaine est comme « une séance de jazz [dans laquelle] chaque musicien fait son solo comme il l’entend, sans interruption »[iii]. Chaque personne a droit à un monologue où elle parle. S’il y a un petit vide dans sa parole, ce n’est pas la fin (cela veut exprimer quelque chose). Pour cette raison, les Français pensent que les Américains ne laissent pas parler les autres dans une conversation. Il s’agit donc plutôt d’un désaccord sur l’interprétation du vide (du silence), les Français ont horreur du vide alors que les Américains ont construit leur pays sur les grands espaces.

Si les deux peuples s’écoutent, avec un peu de bonne volonté et une bonne écoute, les Américains peuvent découvrir que les Français s’immiscent dans la conversation pour nouer des liens, éviter le vide et montrer leur intérêt dans le sujet ou pour aider la conversation à progresser. Les Français peuvent comprendre que les Américains, ont besoin d’espace pour exprimer leurs opinions, apprécient la continuité du discours et utilisent les silences comme une ponctuation.

Apprenons donc à nous écouter…

 

 

[1] Carroll, Raymonde.  Évidences Invisibles : Américains et Français au quotidien, Éditions de

                Seuil. Mai 1987, p. 44.

[1] La Voix du Nord.  « Foot/L1-Demont (Lens) s’énerve à cause de Jemaa et se fracture une main ».  28 octobre

2010.

[1] Carroll, Raymonde.  Évidences Invisibles : Américains et Français au quotidien, Éditions de

                Seuil.  Mai 1987, p. 65.

Insolite : holala ces Français !!

Lucas Murphey Polglaze

Soyez révolutionnaire : Tour Eiffel ou guillotine ?

En 1886, les français se préparaient à organiser l’Exposition Universelle de 1889, une date qui marquait le centenaire de la Révolution Française. C’est pour ça que les organisateurs ont décidé qu’il fallait faire quelque chose pour la commémorer. Donc ils ont lancé un concours pour dessiner une tour appropriée pour l’occasion. Bien sûr, la tour Eiffel a gagné, mais les autres choix étaient vraiment intéressants. Les compétiteurs étaient une grande guillotine (sic), un grand arrosoir pour aider Paris en cas de sécheresse et un phare pour tout illuminer (il allait fournir assez de lumière pour que les parisiens puissent lire le journal en pleine nuit).
Grâce à la réflexion des juges, le meilleur dessin a été élu et il est toujours numéro 1 aujourd’hui…vous avez devinez ?

Sources :     http://www.paris-eiffel-tower-news.com/eiffel-tower-stories/eiffel-…

http://www.essortment.com/eiffel-tower-information-built-19756.html

 

Joseph Chehouri

The Frogs : Vous mangez ce que vous êtes

Dans ce cas, c’est soit un rosbif, soit une grenouille en fonction du côté de la Manche que vous habitez. Les Français appellent souvent leurs homologues Anglais  “les Rosbifs” dans le langage populaire, une référence au bifteck – leur contribution à la cuisine française du 18ième siècle. En même temps, les Anglais appellent les français “les Frogs ou Froggys” (les grenouilles) parce que la France en est le plus gros consommateur en Europe (depuis des siècles).
Le saviez-vous ?  Les français importent entre 3.000 à 4.000 tonnes de cuisses de grenouille chaque année. La façon la plus courante pour les déguster est à l’ail, beurre et persil (comme les escargots), ne négligeons pas le potage de cresson de grenouilles (au Resling et à la crème) ou le fricassée de grenouilles que l’on déguste avec un Bordeaux Grave.
Bon appétit !

Sources :      http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20080311092030AAbxMFr

http://afroginuk.blog4ever.com/blog/lire-article-395912-1688262-les…

Un pub célèbre à Val Thorens , en Savoie, France. Il capture la gastro-doxe entre les deux cotés d’atlantique.

Un pub célèbre à Val Thorens , en Savoie, France. Il capture la gastro-doxe entre les deux cotés d’atlantique.

 

Danielle Foss

La France dans votre main !

« Visitez la France à pas de géant » – c’est le slogan de France miniature, qui se trouve à l’ouest de Paris à Élancourt. Il est possible d’explorer les sites et les monuments français les plus connus sans quitter les 5 hectares du parc. Ce grand jardin à la forme du pays et toutes les reproductions sont situées à leurs places correctes sur la carte. On peut voir des répliques détaillées de la Tour Eiffel, du Mont St. Michel (sur un lac), du château de Chambord ou de ville de Saint Tropez et bien plus. La visite se fait dans un petit train et il y a de nombreuses attractions, comme la traversée de la manche…dans une nacelle !

Le prix ? à partir de 13€. C’est vraiment un lieu insolite à visiter !

Sources :      http://www.franceminiature.fr/

http://www.planet.fr/france-16-sites-insolites-a-visiter-en.19489.1

Quelques reproductions dans le parc France miniature

http://www.openimagebank.com/dbsimgs1/XA099066.jpg

 

Kristine Gutierrez

L’escargot : accident gastronomie

Mangé depuis les temps préhistorique, l’escargot est vraiment devenu un repas gastronomique en 1814. L’intendant de Napoléon et le Tsar Alexandre I se sont rencontrés dans un restaurant en Bourgogne. Ils étaient en retard et le restaurant avait déjà servi toutes ses viandes. Il n’y avait plus rien à manger ! Un peu désespéré, le chef est allé chercher des escargots au jardin, il les a fait cuire et les a servis avec de l’ail, du persil et du beurre. Apparemment, le résultat était réussi…les français les dégustent depuis… En France on en consomme quatre sortes : les petits gris, le gros gris, l’escargot de Bourgogne –mon préféré-  et le bigorneau (escargot de mer)…
Pour les connaisseurs… essayez les œufs d’escargots ! Le caviar de la Bourgogne !

http://www.chowinthecity.com/2008/12/20/escargots/

Kevin Bodkin

Spiderman Français

Alain Robert est peut-être le plus bien connu grimpeur du monde. Il monte les tours les plus hautes, souvent sans corde ni assurance. Entre 1994 et 2011, il a escaladé la tour Sears (442 mètres) à Chicago, Taipei 101 à Taiwan (509.2 m), la plus haute tour du monde Burj Khalifa (828 m) et beaucoup d’autres. Le 31 décembre 1996, juste avant minuit, il a escaladé la tour Eiffel…les températures étaient négatives et il a dû porter des moufles ! En général ses montées sont illégales, donc il a  été arrêté bien des fois tout autour du monde. Pour en savoir plus, visitez http://www.alainrobert.com ou regardez un des films auxquels il a participé.

 

Rachael Ryals

Zorbons ! (La Ballule)

Qu’est-ce qu’un Zorb ? L’idée est venue de la Nouvelle-Zélande en 1994 mais en fait ce passe-temps a gagné ses lettres de noblesse en France. Pour « zorber » une ou deux personnes montent dans un zorb, un appareil qui consiste d’une bulle en plastique transparent rigide dans une autre bulle transparente et traversé par un sas cylindrique. C’est l’espace entre les deux bulles qui créé un matelas d’air qui protége le « Bullard ». Une fois à l’intérieure de la boule, le zorbeur commence à rouler dans un champs ; une chute d’eau ou une pente enneigée. Il y a des harnais à l’intérieur pour maintenir sa position pendant le tour. Il existe aussi l’Hydrozorb : qui contient de l’eau (ça se complique). Quelle que soit votre préférence soyez prête à devenir un zorbonaute, les Français adorent ! Donc il faut essayer.

En savoir plus : http://www.zorb.fr/

Un groupe de zorbonautes monte sur le terrain.

Un groupe de zorbonautes monte sur le terrain.

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Zorbs_at_the_Chew_Stoke_Harvest_Home_2010.jpg

 

Takako Hirokawa

C’est la guerre à Paris !

C’était en août 2011 et les employés d’Ubisoft ne voulaient pas travailler. Ils ont décidé de couvrir leurs fenêtres avec des Post-it à la forme des personnages des jeux vidéo Space Invaders. En représailles, les salariés de la banque BNP ont créé leur armée de figures du même jeu de petites feuilles colorées pour détruire les extraterrestres d’Ubisoft et la guerre des Post-it a commencé !Maintenant, on les trouve aux fenêtres de toutes les grandes entreprises et dans les grandes zones d’affaires, les tours se répondent… Ce nouveau jeu a réduit la productivité partout à Paris et continue à se propager en France. … à suivre !

Sources:      http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/08/01/post-it-les-open-space

 L’armée d’extraterrestres d’Ubisoft.

 

Courtney Magill

Coca Cola : la canette écologique

Chaque Noël, Coca s’associe avec les ours polaires… Cette année en France, c’est incroyable, Coca Cola va changer la couleur de ses canettes pour sensibiliser la population au réchauffement de la planète. Après le 1er Novembre, 1,4 billion des canettes seront blanches. Pourquoi ce changement extrême ? Leur symbole, l’ours blanc, est en voie d’extinction. Le but est de communiquer et de collecter de l’argent. L’entreprise a donné déjà deux million d’euros à WWF (World Wild liFe) qui représente la terre en l’arctique. Cette opération n’affecte pas les consommateurs aux États-Unis ni au Canada… pour voir cette nouvelle canette, il faudra venir boire votre coca en France !

http://fr.news.yahoo.com/canettes-coca-cola-abandonnent-couleur-rou…

Les ours blanc  qui sont en voie d’extinction.

U.S. Fish and Wildlife Service, Robert Wilson

 

Chacun son voyage !

Elizabeth West

Mike Sellers

Le transport… à la mode (Nov 2011)

Les Français valorisent toujours l’histoire de leur pays, mais tout de même, ils visent à être plus modernes, surtout avec le transport. Ils ont le train le plus rapide, l’avion commercial le plus rapide et une voiture qui peut conduire 23km/litre. Pourquoi est-elle tellement en avance sur le reste du monde ?

La France s’est motivée à créer des modes de transport modernes grâce aux décisions politiques gouvernementales. Entre 1880 et 1930, le gouvernement a nationalisé les chemins de fer (influencé par Georges Clemenceau). Puis ils ont réagi à la crise du pétrole au début du 20ème siècle. Dans les années 1970, La France a souffert de la crise du pétrole; donc, le gouvernement et le SNCF ont créé le TGV, un train électrique qui marche à l’énergie nucléaire et qui roule à 575km/heure ! (356 mph).

En 1962, la France a fait équipe avec Le Royaume-Uni pour construire le premier mode de transport supersonique: Le Concorde (en opération de 1976 à 2004). En 1996, Le Concorde faisait Paris New York en trois heures.

En 2006, le gouvernement Français a établi une taxe sur les émissions de C02; les les industriels de l’automobile de sont encore plus motivés à faire des automobiles économiques. Récemment, Renault a présenté la Pulse® qui peut faire 23 kilomètres avec un litre d’essence (54.1mpg).

Pour trouver plus d’information sur les modes de transport en France, voyez le site web http://www.scnf.fr (pour les trains), http://corporate.airfrance.com/airfrancelasaga/ (pour l’avion) et aussi http://www.renault.fr/ (une grande entreprise moderne des voitures).

 

Le Métro, la ville souterraine de Paris (Nov 2011)

Le Métro de Paris propose 14 lignes, soit 214 km (132.9 mi) de longueur et 245 stations. Chaque ligne est identifiée par un numéro et une couleur. Paris a le deuxième système de métro au monde après Moscou. Son succès vient du fait que c’est plus pratique, meilleure marché et surtout plus rapide que de circuler en ville.

Les trains permettent un trafic élevé, autour de 4.5 millions de passagers chaque jour. Le réseau est facile à utiliser parce qu’en moyenne les stations sont à 548 mètres (600 yds) d’intervalle donc elles sont accessibles partout et toutes connectées entre-elles. Certaines sortent de sous la terre par endroits et circulent sur des ponts, le métro aérien devient alors, un moyen incroyable de survoler Paris.

La première ligne Porte Maillot-Porte Vincennes a été inaugurée le 19 Juillet 1900 pendant L’Exposition Universelle. La dernière ligne 14 est devenue disponible en Octobre 1998. Métro vient du mot métropolitain, il appartient en la ville et aujourd’hui on trouve tout dans le métro (boutiques, restaurants, boulangeries, cordonniers, pressing, cinémas etc.) : certaines stations se sont transformées en villes souterraines !

On peut trouver les lignes nécessaires pour ses vacances et son voyage quotidien par l’utilisation des cartes du Métro dans toutes les stations et allant sur RATP.fr. Un billet coute €1,70 et un carnet €12,50. Navigo (57€) est la carte qui permet l’usager de voyager de façon illimitée pendant un mois. On peut acheter les billets dans le tabac, les vendeurs de journaux ou les stations. Les entrées sont marquées par une décoration iconique d’art nouveau, ainsi c’est facile des trouver !

Une université qui a des ressources

Juan Mendoza

Université : Payez moins et obtenez plus !  (Nov 2011)

L’enseignement supérieur en France est pris en charge par l’état ; cela génère des frais de scolarités parmi les plus bas du monde. On peut étudier et obtenir un Master en cinq ans et payer seulement 3.500 euros ($4960).

Le coût annuel varie entre 150 euro ($212) et 700 euro ($992) par an, en fonction de l’université et du niveau d’éducation. Grace à cela, l’étudiant est seulement responsable pour les coûts de la vie et des livres. Pour les moins de 21 ans, l’assurance maladie est gratuite ! Au-dessus on ne doit payer que 200 euro ($281).

Dès 1880 tous les Français entre 6 et 12 ans étaient obligés d’aller à l’école, plus tard l’enseignement est devenu obligatoire jusqu’à 16 ans. Depuis 130 ans, l’école est gratuite, obligatoire et laïque grâce à Jules Ferry et ses lois.

Voulez-vous étudier en France ?  C’est possible, mais si vous ne faites pas partie de L’Union européenne vous aurez besoin de demander un visa étudiant. (http://www.cnous.fr/_etudier_78.htm) Vous devrez passer un test de langue (français) et un examen médical. Pour en savoir plus sur ‘Être étudiant étranger en France’ allez à http://www.france.fr/etudier. Contactez votre université française préférées pour plus d’information !

 

Katie David

Université : La Recherche Française (Nov 2011)

En France, à peu près 80 % de la recherche se fait sur les campus universitaires. Aussi, la plupart des publications scientifiques sont signées par les universitaires [1].  Le financement de recherche sur les campus universitaires a progressivement augmenté [2].

Les universités françaises sont majoritairement publiques et généralement, elles ont l’obligation de faire de la recherche. Le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) est un laboratoire scientifique et c’est le plus grand organisme public en France [3]. C’est un outil de l’investigation qui travaille souvent avec les universitaires.

En France la recherche est publique mais aux États-Unis elle est privée. Là, elle est devenue un métier fructueux.  Seulement 20% de la recherche aux États Unis se passe dans les universités [4] ; Cela fait que la majorité des découvertes appartient au secteur privé et c’est la raison pour laquelle, de nombreux chercheurs Français s’installent aux États-Unis afin que leurs trouvailles leur rapportent personnellement. [5]. C’est une tragédie pour le programme scientifique en France.

Pour trouver plus d’Informations sur la recherche françaises on peut regarder le site-web : http://www.lemonde.fr/planete/article/2005/05/10/la-recherche-unive… ou http://www.cnrs.fr/.

[1] http://www.lemonde.fr/planete/article/2005/05/10/la-recherche-unive…

[2] http://www.nsf.gov/statistics/nsf96316/france.htm

[3] http://www.cnrs.fr/

[4] http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/054000672/0000.pdf

[5] http://www.nytimes.com/2010/11/22/world/europe/22iht-educSide22.html

Culture Pub !

 

Jordan Allan Crabtree

Trop de temps ?… Pas de Pub !

Par rapport aux Etats-Unis, la quantité et la durée des publicités sur la télévision française est complètement différente. La durée maximum à la radio et à la télé privée est de 9 minutes par heure (216 minutes/ 24 heures). Quand elles sont publiques c’est 6 minutes par heure depuis 2009  et il n’y a pas de publicités entre 20h et 6h le lendemain. Généralement, les publicités peuvent interrompre une émission ou un film sur une chaine privé qu’une seule fois pendant la durée du programme, mais sur les chaines publiques … jamais !

En savoir plus: snptv.org/reglementation/regle.php?theme=1

L’interdiction du lavage de cerveau.

En France les candidats politiques ont moins de liberté pour faire de la publicité qu’aux Etats-Unis. En janvier 1990, le gouvernement l’a interdite à la radio et à la télévision. La majorité des candidats doivent  utiliser des affiches pour leurs campagnes et il y a des panneaux devant les mairies où ils peuvent les poster (l’espace est réparti équitablement entre les candidats). Bien entendu, il est interdit d’afficher sur les murs…  De plus, ils ont une limitation des dépenses pour leur campagne afin d’éviter la propagande, la commercialisation de la politique et le gaspillage, et préserver l’environnement.

En savoir plus: librapport.org/getpdf.php?iddocument=133

Protégez-vous : graffiti pub dans W.C.

Joseph Chehouri

Le meilleur endroit pour captiver son audience n’est pas la télé, ni le journal. C’est là où la nature nous appelle. En France, les W.C. sont devenus un nouveau centre pour la publicité de la fonction publique (du gouvernement). TBWAParis a commencé cette révolution l’année passée avec sa campagne célèbre et virale :  “Protégez-vous,” utilisant les graffiti grossiers qui déjà y existent pour attirer l’attention sur un problème sérieux – le SIDA et les relations sexuelles sans protection. Ils ont gagné le prix d’or et le grand prix du groupe International Ame pour leur projet, inspirant une nouvelle génération de pub en France et en Europe.

En savoir plus (incluant la campagne “Protégez-vous”) :

http://www.tbwa-france.com/#lsi06697ci0q

http://www.adforum.com/top5/worldwide/223/34453339

Le SIDA devient plus connu avec la campagne de TDWAParis.

Le SIDA devient plus connu avec la campagne de TDWAParis.

 

 

Faulkner Griffin

Mort à l’Alcoolisme

La Loi Évin interdit les publicités télévisées pour l’alcool et empêche le patronage des évènements culturels ou de sport par les producteurs ou distributeurs d’alcool. Les pubs sur la radio ou sur les panneaux d’affichage doivent viser les adultes et présenter des mentions légales (boire ou conduire il faut choisir, l’abus d’alcool est dangereux pour la sante… tu t’es vu quand t’as bu ?). Créé en 1991, la loi lutte contre l’alcoolisme et le tabagisme et protège les jeunes des stratégies de marketing. Depuis la création de la loi, la consommation d’alcool en France a baissé de presque 20%.

http://fr.jurispedia.org/index.php/%C3%89volution_de_la_r%C3%A9glem…(fr)

 

Takako Hirokawa

Télévision : Publicité limitée

Il y a deux formes de publicité télévisée. Un type est l’écran publicitaire pendant lequel les promotions commerciales sont diffusées. Ces écrans sont limités par heure et par période de vingt-quatre heures. Par ailleurs, les spots doivent être au maximum de 8 secondes. Le deuxième type est le parrainage quand les produits sont associés avec les programmes télévisés. Ce type de publicité n’est interdit que pour le tabac, l’alcool et les médicaments et n’a pas de limite dans le temps (mais il coute cher, car le sponsor finance la diffusion d’un programme de télévision). En savoir plus : http://www.snptv.org

Katie Muller

On est ce qu’on mange

Une des plus grandes craintes des Français avec l’adoption du nouveau style de nutrition est de devenir un peuple de gros. La nutrition est devenue une priorité depuis le 1er Mars 2007, chaque publicité alimentaire doit comporter un message sanitaire contre l’obésité, le cholestérol et le diabète. Le but de cette mesure est d’encourager le public à acheter une nourriture ni grasse, salée ou sucrée, de manger cinq fruits et légumes chaque jour, de ne pas grignoter entre les repas, et de pratiquer une activité physique régulièrement. Evidement, ce sont les enfants qui sont les plus impressionnables. Malgré les meilleures intentions de ces avertissements, l’obésité continue à augmenter. Elle a doublé entre 1994 et 2003.

Wikipedia Commons/ derivative work: M0tty

http://www.psychomedia.qc.ca/marketing/2007-04-25/pubs-alimentaires…

French Kiss… Le goût de la France

New York Public Library

Beaucoup de jeunes filles rêve de l’amant français idéal, qui l’aimera passionnément. Dans l’esprit américain, la romance et la liberté d’aimer sont des traits très français, à la fois un stéréotype et une réalité. Le moulin rouge, Paris la ville d’amour, la cuisine sensuelle (le vin, le fromage, oh là là !) – tant d’exemples qui définissent la France comme le pays de l’amour. Naturellement, le french kiss, ou « Baiser Amoureux » est un art érotique, une action de la passion qui a un nom universel lequel reflète son romantisme.

Bien que le baiser amoureux ait existé depuis longtemps, le nom a été attribué par un chercheur néerlandais, Theodor Van de Veld en 1926. Il l’a étudié en se basant sur un couple de Bretons, les Maraichin, qui passaient « des heures à mutuellement explorer et caresser la cavité intérieure de la bouche de l’autre, en y plongeant la langue le plus profondément possible. » On peut dire, merci aux Maraichins ! Mais ils ne sont pas les seuls, la réputation des français a vraiment créé la légitimité du french kiss.

Qu’est-ce qui le rend plus spécial qu’un baiser normal ? Selon la description des Maraichin, le french kiss est plus qu’un nom, c’est un acte très érotique, délicieux et lent. On prend un risque quand on donne un baiser amoureux : la relation entre deux personnes doit être très confortable et l’on doit être prêt pour un tel transfert d’amour… mais aussi, au transfert éventuel de maladies. Ainsi, la mononucléose, s’appelle aussi « maladie du baiser». La salive, qui se partage entre deux amants, est la source de quelques maladies infectieuse. Mais, le risque est moindre que les avantages, il renforce notre système immunitaire et puis ce n’est pas juste pour le plaisir, quand on s’embrasse… on brûle plus de six calories à la minute !

Au bout du compte, un baiser amoureux est la meilleure expression d’amour et de passion mais aussi, une méthode pour devenir français pour un jour, une heure ou une minute. Un french kiss est une déclaration libre d’amour et une démonstration du pouvoir qu’ont les français de nous inspirer.

Image

http://www.lexpress.fr/culture/livre/du-baiser_801866.html

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sexualite/le-baiser-c-est-…

Religion : Paradoxe chez les Parisiens

Paris est une ville souvent idéalisée, mais la réalité des faits est parfois moins idéale car sous la surface, elle est troublée par des contrastes latents. Avant d’y voyager, la plupart des visiteurs imaginent une ville magique dans laquelle l’histoire, la culture et l’idéologie s’unifient, ils s’étonnent souvent de découvrir que Paris est beaucoup plus contradictoire qu’ils ne l’avaient imaginé.

Le paradoxe de la religion et la laïcité illustre bien la complexité de la société parisienne.  En principe, la France est une république complètement laïque. En réalité, les traditions religieuses sont toujours fortes aujourd’hui. Partout dans la ville, il y a de nombreuses rues, bibliothèques et stations du métro qui s’appellent Sainte-Geneviève ou Saint-Denis par exemple. Certes, la France est laïque, mais dans la réalité des faits, la division entre la culture française et la religion catholique est plutôt ambiguë. Par ailleurs, après plusieurs années d’immigration et l’avènement de la mondialisation, il y a beaucoup de groupes religieux qui habitent à Paris. La coexistence de catholiques, juifs, musulmans et de nombreuses autres croyances, dans une si petite ville, est précaire et révèle des paradoxes. A priori, de nombreux groupes religieux coexistent paisiblement dans une société laïque. Dans la pratique, le rapport entre les différents groupes est parfois conflictuel. L’interdiction de la burqa en France montre la complexité de la question de la laïcité en France. Chez les Parisiens, la burqa défie la laïcité d’État et représente l’oppression des femmes ; Il faut donc l’interdire. Dans une perspective américaine, l’idée d’interdire ce qui est effectivement un vêtement paraît extrême et assez xénophobe. La société française veut maintenir sa laïcité, cela n’exclue pas un courant xénophobe. Le débat sur la burqa continue donc aujourd’hui et est loin d’être résolu.

Aujourd’hui, les Parisiens se trouvent à un carrefour qui produit certaines controverses dans une culture tenaillée entre la religion et la laïcité. Bien que ces contrastes soient frustrants, ils constituent la base d’une société complexe mais néanmoins fascinante voire surprenante. Mais que serait Paris sans ses contradictions et est-il possible de les réconcilier ? Il semble qu’elles fassent partie intégrante de la société.