Parcours, découvrons l’art dans la cité

Elizabeth West

    L’Acropole de la France

La Maison Picassiette ou « la Maison aux mille morceaux » est un exemple d’architecture naïve constituée de mosaïques de faïence et de verre moulé dans le ciment. Les fresques réalisées par Raymond Isidore à l’intérieur de sa maison représentent des vues du Mont Saint-Michel, de Chartres et de ses alentours. On la trouve à Chartres (42.000 d’habitants) à 100km (62 miles) au sud-ouest de Paris, dans le Val de Loire.

L’attraction principale les visiteurs est la cathédrale Notre Dame qui date du 12ème siècle et est considérée par beaucoup d’historiens d’art comme l’exemple le plus raffiné qui nous reste de la période Gothique. Rodin l’avait nommée « l’Acropole de la France », elle est aussi connue comme lieu de pèlerinage.

Vous êtes à une heure de Paris en train (25€) par le TER.  Hébergement : l’Hôtel de Chatelet, Le Parvis et le Mercure Chartres Cathédrale sont bien cotés. Les prix de ces hôtels variant de 58€ à 274€.

Pour vous y rendre, utilisez le pont de l’île d’Oléron qui mesure 3 kilomètres.. Il y a beaucoup d’hôtels sur l’île. L’Hôtel L’Océane, qui donne sur l’océan Atlantique est charmant. Les prix varient de 77($106) à 107€ ($147) par la nuit. Pour plus d’informations sur l’hôtel allez sur: http://www.hotel-hotels-hebergement-location-vacances-chambre.hotel-oceane…

 

Lindsey Mills

    Deauville et Trouville : pour les fans de ciné

Entre l’embrun et l’air historique des plages de Normandie, il y a les villes de Deauville et de Trouville. Ces villes jumelles sont l’hôte de festivals du cinéma. Ultra-chic !

Trouville (3.968 d’habitants) et Deauville (4.864 d’habitants) sont situées à 200 km (125 miles) au nord-ouest de Paris.  L’industrie du tourisme est très riche avec des marchés de fruits de mer et des alimentations artisanales.

Les festivals du cinéma sont les évènements de base pour ces villes, l’attrait critiqua. Chaque année, il y a le Festival du Cinéma Américain en septembre et le Festival du Cinéma Asiatique en mars.

Pour un voyage agréable et facile, on peut prendre le train gare de Trouville-Deauville ou arriver par avion à Deauville – Normandie. Pour l’info pratique, allez sur http://www.festival-deauville.com. Les prix d’hôtel sont entre 29 € ($55) et 205 € ($282) chaque nuit et pour séjourner avec les stars du cinéma, allez sur http://www.lucienbarriere.com.

 

Mike Sellers

    Orléans… l’ancienne

Orléans est une belle ville historique. C’est celle de Jeanne d’Arc et de Louis Pasteur, et il y a beaucoup d’édifices médiévaux.

De taille-moyenne (116,490 habitants), elle est située à 130 kilomètres (81 miles) au sud-ouest de Paris. Son industrie est basée sur le tourisme, l’informatique, le transport, et l’environnement.

Pour se détendre, allez au Musée des Beaux-Arts, découvrez la maison de Jeanne d’Arc (où elle habitait en 1429) et Le parc floral de la Source (le lieu le plus visité du Loirée).

Pour vous y rendre : utilisez le train (une heure de trajet en TGV de Paris) ; il y a deux gares, une ligne de tramway, des lignes de bus et aussi un aéroport. Pour vous loger (il y a de nombreux hôtels) : les prix varient de 29€ à 280€ chaque nuit.

 

Katie David

    Une Ville pour les pèlerinages

Le Puy-en-Velay était une ville très importante pour la religion et l’art au Moyen Âge. C’est une ville moyenne (20.000 d’habitants) situé à 134km (83.mi) au sud-ouest de Lyon.

Sa spécialisation est la fabrication de la dentelle mais c’est surtout un endroit privilégie pour faire un pèlerinage.

Les sites touristiques les plus importants sont la Cathédrale Notre Dame du Puy dont L’architecture est éclectique et le musée Crozatier dont les collections sont du début du 19e siècle. Vous pouvez y découvrir  l’histoire de la région et de la ville.

Pour vous y rendre prenez le train à Lyon et un bus. Pour vous logez à l’hôtel le prix varient de 35€ à 140€. Pour plus d’information de la ville allez sur : ot-lepuyenvelay.fr/actualites.html.

Une université qui a des ressources

Juan Mendoza

Université : Payez moins et obtenez plus !  (Nov 2011)

L’enseignement supérieur en France est pris en charge par l’état ; cela génère des frais de scolarités parmi les plus bas du monde. On peut étudier et obtenir un Master en cinq ans et payer seulement 3.500 euros ($4960).

Le coût annuel varie entre 150 euro ($212) et 700 euro ($992) par an, en fonction de l’université et du niveau d’éducation. Grace à cela, l’étudiant est seulement responsable pour les coûts de la vie et des livres. Pour les moins de 21 ans, l’assurance maladie est gratuite ! Au-dessus on ne doit payer que 200 euro ($281).

Dès 1880 tous les Français entre 6 et 12 ans étaient obligés d’aller à l’école, plus tard l’enseignement est devenu obligatoire jusqu’à 16 ans. Depuis 130 ans, l’école est gratuite, obligatoire et laïque grâce à Jules Ferry et ses lois.

Voulez-vous étudier en France ?  C’est possible, mais si vous ne faites pas partie de L’Union européenne vous aurez besoin de demander un visa étudiant. (http://www.cnous.fr/_etudier_78.htm) Vous devrez passer un test de langue (français) et un examen médical. Pour en savoir plus sur ‘Être étudiant étranger en France’ allez à http://www.france.fr/etudier. Contactez votre université française préférées pour plus d’information !

 

Katie David

Université : La Recherche Française (Nov 2011)

En France, à peu près 80 % de la recherche se fait sur les campus universitaires. Aussi, la plupart des publications scientifiques sont signées par les universitaires [1].  Le financement de recherche sur les campus universitaires a progressivement augmenté [2].

Les universités françaises sont majoritairement publiques et généralement, elles ont l’obligation de faire de la recherche. Le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) est un laboratoire scientifique et c’est le plus grand organisme public en France [3]. C’est un outil de l’investigation qui travaille souvent avec les universitaires.

En France la recherche est publique mais aux États-Unis elle est privée. Là, elle est devenue un métier fructueux.  Seulement 20% de la recherche aux États Unis se passe dans les universités [4] ; Cela fait que la majorité des découvertes appartient au secteur privé et c’est la raison pour laquelle, de nombreux chercheurs Français s’installent aux États-Unis afin que leurs trouvailles leur rapportent personnellement. [5]. C’est une tragédie pour le programme scientifique en France.

Pour trouver plus d’Informations sur la recherche françaises on peut regarder le site-web : http://www.lemonde.fr/planete/article/2005/05/10/la-recherche-unive… ou http://www.cnrs.fr/.

[1] http://www.lemonde.fr/planete/article/2005/05/10/la-recherche-unive…

[2] http://www.nsf.gov/statistics/nsf96316/france.htm

[3] http://www.cnrs.fr/

[4] http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/054000672/0000.pdf

[5] http://www.nytimes.com/2010/11/22/world/europe/22iht-educSide22.html