Les djeuns parlent sms

Le minitel des années 1990

Les djeuns adorent envoyer des textos, ils en envoient des milliards chaque jour en France. Ils utilisent le langage sms pour taper plus vite, gagner du temps et respecter la taille limite des sms et ainsi d’en envoyer moins.

L’équivalent de la fameuse phrase anglaise « lol » (Laugh out Loud), les français ont la phrase « mdr » (Mort de Rire). Ils tapent « slt » pour salut et « bjr » pour bonjour. Aussi, ils tapent « G » pour j’ai et « C » pour c’est. Typiquement, la langue orale des jeunes français se compose de cet argot, mais ils utilisent aussi le verlan. Pour le verlan, il faut inverser les syllabes du mot. Le mot mer-ci devient ci-mer et donc en langage SMS : mer6 ou 6mer.

Ce langage est reconnu comme la langue texto ou langage SMS (Short Message Service en anglais). Pour raccourcir les phrases et les mots, les jeunes français abrègent la phonétique et utilisent les rébus typographiques pour communiquer efficacement par téléphone portable ou ordinateur. Le nombre de SMS échangés en France s’élève à plus de 19,3 milliards d’unités au dernier trimestre de 2009.

Le Magis, minitel des années 2000
Magis, le minitel des années 2000

 

Historiquement, le premier SMS commercial a été envoyé en 1992 par un employé de Sema Group, Neil Papworth. Mais la langue texto n’a pas commencé cette date. En France, tout a commencé avec l’utilisation du Minitel.

Le Minitel a été mis en place en 1974 à Paris et à progressivement couvert toute la France en quelques années (le but était écologique : remplacer l’annuaire papier par un appareil électronique connecté à une téléphonique qui se met à jour en simultané). Petit à petit, il a offert d’autres services : dont le clavardage (chatting) et dans les années 80 le grand boom du minitel rose (site de rencontre). Il est considéré comme le service en ligne le plus réussi avant le World Wide Web (qui à ses débuts n’était pas brillant). Il proposait la vente par correspondance, l’ancêtre d’ebay,  on pouvait tout trouver sur le minitel, faire des réservations du train et communiquer avec autres et même voter. Depuis cette époque, certains auteurs comme Jacques Anis ont écrit romans écrits en le langage SMS comme son livre, « Parlez-vous texto? »

Il y a une richesse d’articles sur le site http://www.gralon.net/articles/photo-et-video/. Pour voir le langage en action, il faut rendre visite à la tribune au site http://parismus.forum-actif.net/t93-le-langage-des-jeunes-francais-…. Aussi pour apprendre les éléments de ce langage, vous trouverez un l’article «Le langage des jeunes »  (CLTA, 15 mars 2008, Mélanie Bach).

Le minitel des années 1980

 

La rédactrice en chef :

Vous voulez texter Djeuns, voici quelques expressions utiles.

à demain : @2m1, a2m1

à lundi : @ l1di, al1di

à plus tard : @+, a+

à un de ces quatre : A12C4

bien sûr ! : b1sur

bonjour : bjr

bon après-midi : BAP

bonsoir : bsr

ça y est : ayé

c’est pas grave : C pa grav

c’est à dire : cad

comment ça va : komencava

d’accord : dak

désolé : Dzolé

en plus : en +

en tous cas : entouK

impossible : 1posibl

informations : 1fo

je le savais : j’le sav

je t’appelle dès que je peux : j’tapLDkej’pe

je te l’ai déjà dit : jeteléDjadi

j’éspère que tu vas bien? : jSpR ktu va bi1

juste une minute : 1mn

laisse tomber : l’S tomB

Mer6 pr tn : mess merci pour ton message

pourquoi : pk

qu’est ce que c’est? : keske C

qu’est ce qui y a? : kekina

quoi de neuf : kwa d’ 9-koi29

répond s’il te plaît : rstp

rien à faire : raf

rien à signaler :  ras

salut : slt

salut ça va ? moi je vais bien : slt cv ? m jvb

s’il te plaît : stp

tu viens demain? : tu vi1 2m’1

vraiment : vrMen

 

 

 

 

Parcours, découvrons un village

Juan Mendoza

La Bonne vie à Bonneval

Bonneval-sur-Arc est un merveilleux exemple de ce qu’est la vie dans les alpes. La disposition de la commune, l’architecture et l’urbanisme est rare et encore préservé d’influence contemporaine ! Très original.

Bonneval-sur-Arc se situe dans le sud-est de France près de l’Italie. Sa population n’est que de 246 habitants ! Son économie est principalement basée sur l’agriculture de montagne, l’élevage de chèvres, de vaches et de moutons mais aussi le tourisme familial.

Les activités touristiques incluent le ski de piste, la randonnée pédestre et le parapente. On peut aussi visiter le vieux village, le village de l‘Ecot avec sa chapelle Sainte Marguerite, la fromagerie et le musée. L’altitude moyenne est de 2.713 mètres  (8900 ft) et le village lui-même est situé à une altitude de 1.850 m (6069 ft), alors, apportez une veste !

Pour vous y rendre : prenez l’avion (Aéroport de Chambéry-Aix-les-Bains à 96 km), le train (la gare internationale de Modane à 45 km). Pour vous logez : les hôtels sont de 7 km (4 miles) à 28 km (17 miles) de la ville et les prix varie de 65 à 2.200 euros.

Caryn Nicole Torrey

    Construit pour faire impression

L’architecture d’Aubeterre-sur-Dronne attire l’attention des natifs et des touristes. Le village abrite les Églises de Saint Jean et Saint Jacques qui sont extraordinaires et uniques : l’Église de Saint Jean est monolithique (c’est-à-dire construite dans un bloc de pierre unique) et l’Église de Saint Jacques offre de belles images de la création du monde par Dieu.

Le village est situé au sud-ouest de la France dans la région Poitou-Charentes ; avec seulement 420 habitants et son économie est basée sur le tourisme. Une fois que vous avez découvert l’architecture de la ville, il y a  beaucoup d’autres activités comme le judo, le canoë-kayak et n’oubliez le camping du village qui est célèbre!

Il y a un aéroport à Mérignac à 105 km (65 miles). La gare la plus proche est à Chalais à 12km (7.4 miles). Le village est très petit, donc vous pouvez vous promenez partout. Vous y trouvez deux hôtels : « Hôtel de France» ou « Le logis de la tour » entre 35,00 € ($48.21) et  80,00€ ($110.20).

Jesse C. Edwards

    Langres et Langres : Un fromage et sa patrie

Langres est célèbre pour son fromage du même nom. Il est protégé par la loi française pour garantir et défendre son origine et sa qualité. La ville de Langres est aussi la patrie de la confrérie des « Tastes-fromages » qui parcourent la France pour partager le goût du fromage. Il a une odeur intense et un goût à la force agréable mais sans outrance.

La ville (8.240 habitants) est une commune française située entre trois grandes vallées (Seine, Rhône, et Meuse). Elle est à 246 kilomètres au nord-est de Paris. C’est une ville historique de l’époque gallo-romaine, qui était florissante au moyen âge et brillante pendant la Renaissance.

Là, vous découvrirez de magnifiques balades et paysages, mais également beaucoup d’histoire. Aussi il y a des jardins remarquables comme le Jardin d’Ode qui couvre 46 kilomètres carrés. Langres est aussi la patrie de Diderot qui a sa place et sa statue en l’honneur de l’athéisme.

Le chemin de fer à crémaillère de Langres était la première ligne de fer construite en France (la gare de Langres date de 1858).  Un bon hôtel à Langres est «Hôtel de la poste ». L’activité a commencé en 1575 et son nom date de la Révolution. Le prix d’une chambre est de 70€ à 90€ (http://www.hoteldelaposte.info/).
Pour en savoir plus, allez sur http://www.langres.fr/ ou http://www.recoin.fr/tourisme/cite+de+langres.htm.