Le Mozart des pickpockets

Du geste à l’attitude

Danielle Foss

Le court-métrage prend pour sujet le larcin et l’apprentissage d’un jeune mendiant sourd-muet dans l’art de voler. Deux hommes, Philippe et Richard, adoptent l’enfant et lui enseignent les principes des voleurs. La première leçon est de changer son approche et de ne plus mendier (tendre la main), mais de prendre ce qu’on veut avec une main experte. Essentiellement, c’est la différence entre la dépendance et l’indépendance. Avec ce changement de geste, les deux hommes enseignent à l’enfant comment devenir le participant actif de sa vie. La leçon révèle en lui un talent naturel pour voler, et son succès à la fin nous offre son premier sourire du film.

Le titre à écouter

Lyrana Hughes

Ce court métrage réalisé par Philippe Pollet-Villard, possède un titre curieux qui mérite un examen. Le titre fait référence à un petit garçon de la rue. Un sourd-muet, il est doué exceptionnellement pour le pickpocketing. La juxtaposition du nom Mozart—attribué par affection—à côté du crime de pickpocketing est intéressante : est-ce qu’un tel crime peut être aussi de l’art ? Allez regarder « Les Mozart des pickpockets, » cet enfant est sûr de vous surprendre et vous plaire !


Au rythme de la musique

Lindsay Lou Groninger

La musique du film, l’unifie le film comme une comédie. Le ton humoristique deviendrait monotone si il n’y avait que les dialogues. Une scène en particulier, est très représentative. Quand Philippe décrit une stratégie pour voler un touriste à trois, la musique commence et s’arrête avec l’histoire imaginaire, lorsque la réalité est moins idéale. Elle complète la progression du vol en le transformant en caricature.


Scènes coupantes

Joseph Chehouri

Ce film nous captive avec une intrigue directe et rapide. En ne la situant pas dans un grand contexte, le réalisateur nous force à nous adapter, un peu comme les personnages principaux, des criminels mineurs – Philipe et Richard. Leurs vies changent au jour le jour et parfois même d’heure en heure. De plus, les scènes courtes ajoutent à ce sentiment d’instabilité et au découragement qui se construit le long du film. Tout de cela culmine dans la scène finale, qui présente une opportunité d’avoir enfin la stabilité. Mais comme une vie normale, ça leur échappe aussi.


Éveiller le Mozart qui est en nous

Faulkner Griffin

Au début de l’histoire, on attend la fin du silence de Mozart. Pourquoi ne parle-t-il pas ? Quand va-t-il montrer sa personnalité ? Son attitude semble amorphe même quand Richard renonce à sa Rolex pour le garder dans la chambre. C’est alors qu’on se rend compte que Mozart est réellement sourd-muet. Dans cette scène, les trois dînent ensemble autour de quelques pâtes et deviennent une famille. Au long du film, Mozart devient plus heureux et s’épanouit à chaque vol. Et à la fin, avec un vol digne d’un vrai artiste, on voit le meilleur sourire du monde, celui du Mozart des pickpockets.


Un peu de bleu dans la grisaille

Jordan Crabtree

Dans ce court-métrage, on est dans un monde des métaphores subtiles qui dans un sens profond représentent les personnages et leurs rôles dans l’histoire. Tel que le petit que les hommes hébergent dans leur chambre. Quand ils sont tous à la table pour dîner on voit que le garçon porte un pull bleu alors le reste dans la scène est très terne (décor, vêtements, peau, lumière). Cette couleur symbolise une sorte d’eau pure qui va les laver et rendre leur vie meilleure. Par la suite fait, c’est cela qu’il fait, il est comme un billet gagnant de loterie, un ciel bleu, un peu d’espoir.


Court : au film comme dans la vie

Laura Bladow

Le court métrage est comme la vie… courte. C’est une métaphore qui nous force faire attention aux détails. La clé de l’impact du film est dans sa brièveté parce que chaque scène à des dialogues très riches, des mouvements fournis, un cadre et des décors offrent des indices abondants etc. Il souligne que l’on doit faire bien attention aux détails pour bien comprendre l’histoire mais aussi qu’on doit être conscient de c eux dans notre vie pour la vivre complètement.

 

Écrire le futur, le pouvoir du stylo ! (Nov 2011)

Kristine Guterriez

Philippe Pollet-Villard, le réalisateur du court métrage « Le Mozart des pickpockets » est aussi scénariste. Son œil pour les détails et son style visionnaire évident y joue un rôle important. Un exemple fort de son talent est le pouvoir du stylo. C’est un point central des scènes dans la chambre. L’humeur sombre y domine, mais le stylo possède plus de couleurs (Un stylo à 4 couleurs !). Le petit Mozart l’utilise et dessine une « meson » avec des couleurs vives, un joli dessin qui est une image très loin de son environnement.  L’idée d’une maison pour l’enfant fait allusion au futur avec ses nouveaux parents, celui-ci est coloré mais ce n’est pas si simple…

 

Un peu de musique, SVP ! (Nov 2011)

Katie Muller

Dans le film “Le Mozart des pickpockets”, la musique ne joue qu’un rôle mineur et c’est la monotonie des petits évènements quotidiens qui prédomine. Pendant la plus grande partie du film, on n’entend rien d’autre que les dialogues. Quelquefois, pourtant, quelques notes d’une musique mièvre viennent parsemer maladroitement le récit. C’est insuffisant pour un court-métrage qui devrait happer l’attention des spectateurs dès les premières images. Le titre du film laissait espérer que l’histoire serait mise en valeur par une musique brillante, mozartienne. Espoir déçu.

 

Le génie de l’imbécile heureux

Hali Alexandra Wolf

Le personnage qui donne au film «Le Mozart des Pickpockets» une présence d’humour et de folie est Richard (joué par Richard Morgiève). Grâce à ses grandes oreilles, son apparence dégingandé et ses comportements féminins. Il donne à son rôle d’acolyte de Philippe plein d’originalité et de dynamisme. Morgiève n’est pas seulement capable de représenter un idiot très sympathique à l’écran mais arrive aussi à nous attendrir avec la touche maternelle qu’il adopte avec le jeune « Mozart ». À la fois très sage, humble, créatif et totalement maladroit, il exploite le génie de l’acteur dans toute sa splendeur. Cette dualité conjointement avec sa performance remarquable rendent le film captivant.

 

Petit parent deviendra grand

Lucas Polglaze

« Le Mozart des pickpockets » met l’accent sur les relations entre les adultes et les enfants. On y voit les deux personnages principaux, des hommes qui doivent voler pour survivre qui ne savent pas épeler le mot « maison ». Ce ne sont pas vraiment des parents modèles. Mais quand un jeune garçon sourd-muet entre dans leur vie, ils le considèrent comme leur fils. Les relations basculent et l’enfant soutient ses « parents » en leur fournissant de l’argent et encore plus… la liberté. Ainsi, l’enfant prend le rôle de donneur, pas celui de destinataire comme c’est d’habitude dans les familles. Ce changement fait que le spectateur voit ce film sous un nouveau jour et comprend comment un changement radical peut tout faire basculer

 

Saisir une main et la vie change

Bethany Kruger

L’arrivée d’un petit garçon a un impact profond sur les deux voleurs, Philipe et Richard. La première fois que nous l’avons vu, il mendiait. Soudainement, dans le chaos général, le bruit des sirènes, les ordres de la police, il a saisi la main de Richard alors maladroitement déguisé en touriste. Il est nécessaire de reconnaitre que c’est l’enfant qui les a choisis et suivis. Les deux minables ne peuvent pas le rejeter, il le recueille comme un petit animal. La confusion créée par le débarquement de Mozart est renforcée par le fait qu’il soit un sourd-muet. Ne sachant rien à propos de lui, les hommes lui montrent une générosité improvisée, de la compassion et une vraie relation se forme. Grâce à l’arrivée soudaine du Mozart des pickpockets, le film génère un brillant sens de l’espoir.

Musique : détail renforçant

Takako Hirokawa

Dans ce film, l’emploi de la musique accompagne les scènes d’escroquerie et ajoute un pincée humoristique aux aspects déjà établis. Au début du film quand Richard et Philippe volent, elle a une qualité moqueuse et renforce leurs personnalités maladroites. Dès que l’enfant devient la clé des vols, elle n’est plus la pièce sautillante de l’ouverture mais une chanson triomphante, un air tzigane (comme une sorte d’hymne national) qui souligne que les trois bandits dépendent dorénavant du petit garçon.

« Le Créole : le français transformé »

La multitude des langues créoles dans la Francophonie exemplifie l’intégration du français dans plusieurs contextes culturels différents. En incorporant des éléments indigènes et des langues de pouvoir, les créoles témoignent de  l’adaptabilité du français et la diversité dans la Francophonie.

En Louisiane, le Créole est vraiment le résultat d’un mélange de cultures. Le français est apparu avec les colons français en 1682. Après avoir été exilé en 1755, beaucoup de Cadiens (Acadiens) de la Nouvelle Écosse sont arrivés et se sont intégrés avec leur langue. Il a été influencé aussi par l’arrivée des esclaves africains, des réfugiés Haïtiens et d’autres colons francophones européens et incorpore diverses influences linguistiques, dont l’espagnol et l’amérindien. Aujourd’hui, il est similaire aux créoles français des Caraïbes et est parlé principalement par les descendants des esclaves africains francophones.

Par contre, le Kreyòl Haïtien est largement utilisé. C’est le plus parlé ; il y a environ 8.5 million de locuteurs en Haïti et plus de 3 million hors du pays. Il a une présence forte aux États-Unis, au Canada, à Cuba et aux autres îles des Caraïbes De plus, le Kreyòl est la deuxième langue officielle d’Haïti et a une épellation standardisée. Il est utilisé dans la littérature, la télévision et la radio avec le français, ce qui est rare pour un pidgin.

Le Créole est important aussi dans des départements français des Petites Antilles (Guadeloupe et Martinique). Il est parlé par plus de 410.000 locuteurs dans chaque département. C’est une union du français, de l’anglais, de l’espagnol, du portugais et des dialectes africains et caraïbiens. La langue est plus parlée qu’écrite. La littérature créole de la Guadeloupe est un phénomène récent, mais en Martinique il y a un patrimoine littéraire très important. Les auteurs s’occupent des sujets politiques et la littérature est une incarnation de l’identité Créole. Quelques écrivains connus sont Maryse Condé, Saint-John Perse, Aimé Césaire, Edouard Glissant et Patrick Chamoiseau.

ne pancarte en créole guadeloupéen (traduction : Levez le pied, il y a des enfants qui jouent ici !) Photo : Kim Hansen

Dans chaque environnement, le français est toujours influent grâce à sa capacité à s’intégrer avec des éléments indigènes. Les créoles sont parlés par presque 10 million de personnes en Louisiane, en Haïti, en Martinique et au Guadeloupe et on peut même apprendre le créole à l’université !

Sources:

Muller, Nicole. “Aging with French: Observations from South Louisiana.” Journal of Cross-Cultural Gerontology 24.2 (2009): 143-155. Web. 2 Oct. 2011.

http://www.omniglot.com/writing/haitiancreole.htm

http://martinique-guide.info/past.and.present/culture/

http://www.ethnologue.com

http://www.larousse.fr/encyclopedie/article/La_litt%C3%A9rature_des…

Paris Plages – des plages urbaines ouvertes à tous !

Chaque année, un événement rassemble le peuple de Paris dans une célébration de l’été et des plaisirs de la saison : Paris Plages. Cet événement transforme quelques sites le long de la Seine en plages et zones de loisirs. Il y a quelque chose pour tout le monde à Paris Plages et le résultat est un mélange de gens de tout âge, race et milieu culturel, unis dans les festivités.

Comme chaque année, Paris Plages 2011 a eu lieu du 21 juillet au 21 août dans une atmosphère vraiment tropicale, créée par 6.000 tonnes de sable, des palmiers et des transats. Il y avait deux plages, sur la voie Georges-Pompidou et le Bassin de la Villette. Ouvert de 8 heures du matin à minuit chaque jour, plus de trois millions de visiteurs ont pris part à cette édition. Les activités sont complètement gratuites pour tout le monde et il y en a une grande variété pour satisfaire des intérêts divers. Pour les enfants, il y a des jeux, des animations éducatives et le grand château de sable de la Belle au Bois Dormant etc. Pour ceux qui aiment les activités d’eau, il y a une immense piscine flottante, des pédalos, du surf avec un simulateur de vagues, du kayak et de la voile etc. Les enthousiastes de sport et des jeux peuvent pratiquer le Tai Chi et jouer au beach-volley et à la pétanque etc. Bien sûr, la culture est intégrée, avec des cours de danse, des concerts, un théâtre et une bibliothèque éphémère etc.

L’événement a commencé en 2002 à Paris à l’instigation de la mairie ; le but est de donner l’opportunité de profiter des activités de plages aux Parisiens qui ne partent pas en vacances. Il y a toujours un thème, comme le Brésil en 2005 et la Polynésie française en 2006. Comme Paris Plages est gratuit, personne n’est exclu. L’événement est de plus en plus réussi chaque année, ce qui permet des ajouts annuels. Cette année, les nouveautés incluaient un dispositif d’animations familiales et le château de sable.

Le programme de Paris Plages est si réussi que d’autres villes ont adopté l’idée. Par exemple, on trouve des événements similaires à Bruxelles les Bains en Belgique, Toulouse Plages et Metz Plage. Ils offrent des attractions comme Paris Plages : des sports, des concerts et des plages pour se détendre.

Paris Plages est vraiment une initiative innovatrice et inclusive. C’est bien sûr une fête d’été, mais c’est surtout une célébration de la diversité du peuple de Paris et de l’humanité. Donc, où devriez-vous aller le juillet prochain ? Paris Plages !

Une plage pour l’édition 2009

Une plage pour l’édition 2009

 

Sources :

Image – http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Paris_plage_3.jpg

http://www.parisetudiant.com/etudiant/sortie/paris-plage.html#pro

http://www.paris.fr/loisirs/les-grands-rendez-vous/paris-plages/p9925

http://www.blb-bb.be/website/fr

http://www.toulouse.fr/cultures/festivals/toulouse-plages

http://ete.metz.fr/metz-plage/index.php

Insolite : holala ces Français !!

Lucas Murphey Polglaze

Soyez révolutionnaire : Tour Eiffel ou guillotine ?

En 1886, les français se préparaient à organiser l’Exposition Universelle de 1889, une date qui marquait le centenaire de la Révolution Française. C’est pour ça que les organisateurs ont décidé qu’il fallait faire quelque chose pour la commémorer. Donc ils ont lancé un concours pour dessiner une tour appropriée pour l’occasion. Bien sûr, la tour Eiffel a gagné, mais les autres choix étaient vraiment intéressants. Les compétiteurs étaient une grande guillotine (sic), un grand arrosoir pour aider Paris en cas de sécheresse et un phare pour tout illuminer (il allait fournir assez de lumière pour que les parisiens puissent lire le journal en pleine nuit).
Grâce à la réflexion des juges, le meilleur dessin a été élu et il est toujours numéro 1 aujourd’hui…vous avez devinez ?

Sources :     http://www.paris-eiffel-tower-news.com/eiffel-tower-stories/eiffel-…

http://www.essortment.com/eiffel-tower-information-built-19756.html

 

Joseph Chehouri

The Frogs : Vous mangez ce que vous êtes

Dans ce cas, c’est soit un rosbif, soit une grenouille en fonction du côté de la Manche que vous habitez. Les Français appellent souvent leurs homologues Anglais  “les Rosbifs” dans le langage populaire, une référence au bifteck – leur contribution à la cuisine française du 18ième siècle. En même temps, les Anglais appellent les français “les Frogs ou Froggys” (les grenouilles) parce que la France en est le plus gros consommateur en Europe (depuis des siècles).
Le saviez-vous ?  Les français importent entre 3.000 à 4.000 tonnes de cuisses de grenouille chaque année. La façon la plus courante pour les déguster est à l’ail, beurre et persil (comme les escargots), ne négligeons pas le potage de cresson de grenouilles (au Resling et à la crème) ou le fricassée de grenouilles que l’on déguste avec un Bordeaux Grave.
Bon appétit !

Sources :      http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20080311092030AAbxMFr

http://afroginuk.blog4ever.com/blog/lire-article-395912-1688262-les…

Un pub célèbre à Val Thorens , en Savoie, France. Il capture la gastro-doxe entre les deux cotés d’atlantique.

Un pub célèbre à Val Thorens , en Savoie, France. Il capture la gastro-doxe entre les deux cotés d’atlantique.

 

Danielle Foss

La France dans votre main !

« Visitez la France à pas de géant » – c’est le slogan de France miniature, qui se trouve à l’ouest de Paris à Élancourt. Il est possible d’explorer les sites et les monuments français les plus connus sans quitter les 5 hectares du parc. Ce grand jardin à la forme du pays et toutes les reproductions sont situées à leurs places correctes sur la carte. On peut voir des répliques détaillées de la Tour Eiffel, du Mont St. Michel (sur un lac), du château de Chambord ou de ville de Saint Tropez et bien plus. La visite se fait dans un petit train et il y a de nombreuses attractions, comme la traversée de la manche…dans une nacelle !

Le prix ? à partir de 13€. C’est vraiment un lieu insolite à visiter !

Sources :      http://www.franceminiature.fr/

http://www.planet.fr/france-16-sites-insolites-a-visiter-en.19489.1

Quelques reproductions dans le parc France miniature

http://www.openimagebank.com/dbsimgs1/XA099066.jpg

 

Kristine Gutierrez

L’escargot : accident gastronomie

Mangé depuis les temps préhistorique, l’escargot est vraiment devenu un repas gastronomique en 1814. L’intendant de Napoléon et le Tsar Alexandre I se sont rencontrés dans un restaurant en Bourgogne. Ils étaient en retard et le restaurant avait déjà servi toutes ses viandes. Il n’y avait plus rien à manger ! Un peu désespéré, le chef est allé chercher des escargots au jardin, il les a fait cuire et les a servis avec de l’ail, du persil et du beurre. Apparemment, le résultat était réussi…les français les dégustent depuis… En France on en consomme quatre sortes : les petits gris, le gros gris, l’escargot de Bourgogne –mon préféré-  et le bigorneau (escargot de mer)…
Pour les connaisseurs… essayez les œufs d’escargots ! Le caviar de la Bourgogne !

http://www.chowinthecity.com/2008/12/20/escargots/

Kevin Bodkin

Spiderman Français

Alain Robert est peut-être le plus bien connu grimpeur du monde. Il monte les tours les plus hautes, souvent sans corde ni assurance. Entre 1994 et 2011, il a escaladé la tour Sears (442 mètres) à Chicago, Taipei 101 à Taiwan (509.2 m), la plus haute tour du monde Burj Khalifa (828 m) et beaucoup d’autres. Le 31 décembre 1996, juste avant minuit, il a escaladé la tour Eiffel…les températures étaient négatives et il a dû porter des moufles ! En général ses montées sont illégales, donc il a  été arrêté bien des fois tout autour du monde. Pour en savoir plus, visitez http://www.alainrobert.com ou regardez un des films auxquels il a participé.

 

Rachael Ryals

Zorbons ! (La Ballule)

Qu’est-ce qu’un Zorb ? L’idée est venue de la Nouvelle-Zélande en 1994 mais en fait ce passe-temps a gagné ses lettres de noblesse en France. Pour « zorber » une ou deux personnes montent dans un zorb, un appareil qui consiste d’une bulle en plastique transparent rigide dans une autre bulle transparente et traversé par un sas cylindrique. C’est l’espace entre les deux bulles qui créé un matelas d’air qui protége le « Bullard ». Une fois à l’intérieure de la boule, le zorbeur commence à rouler dans un champs ; une chute d’eau ou une pente enneigée. Il y a des harnais à l’intérieur pour maintenir sa position pendant le tour. Il existe aussi l’Hydrozorb : qui contient de l’eau (ça se complique). Quelle que soit votre préférence soyez prête à devenir un zorbonaute, les Français adorent ! Donc il faut essayer.

En savoir plus : http://www.zorb.fr/

Un groupe de zorbonautes monte sur le terrain.

Un groupe de zorbonautes monte sur le terrain.

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Zorbs_at_the_Chew_Stoke_Harvest_Home_2010.jpg

 

Takako Hirokawa

C’est la guerre à Paris !

C’était en août 2011 et les employés d’Ubisoft ne voulaient pas travailler. Ils ont décidé de couvrir leurs fenêtres avec des Post-it à la forme des personnages des jeux vidéo Space Invaders. En représailles, les salariés de la banque BNP ont créé leur armée de figures du même jeu de petites feuilles colorées pour détruire les extraterrestres d’Ubisoft et la guerre des Post-it a commencé !Maintenant, on les trouve aux fenêtres de toutes les grandes entreprises et dans les grandes zones d’affaires, les tours se répondent… Ce nouveau jeu a réduit la productivité partout à Paris et continue à se propager en France. … à suivre !

Sources:      http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/08/01/post-it-les-open-space

 L’armée d’extraterrestres d’Ubisoft.

 

Courtney Magill

Coca Cola : la canette écologique

Chaque Noël, Coca s’associe avec les ours polaires… Cette année en France, c’est incroyable, Coca Cola va changer la couleur de ses canettes pour sensibiliser la population au réchauffement de la planète. Après le 1er Novembre, 1,4 billion des canettes seront blanches. Pourquoi ce changement extrême ? Leur symbole, l’ours blanc, est en voie d’extinction. Le but est de communiquer et de collecter de l’argent. L’entreprise a donné déjà deux million d’euros à WWF (World Wild liFe) qui représente la terre en l’arctique. Cette opération n’affecte pas les consommateurs aux États-Unis ni au Canada… pour voir cette nouvelle canette, il faudra venir boire votre coca en France !

http://fr.news.yahoo.com/canettes-coca-cola-abandonnent-couleur-rou…

Les ours blanc  qui sont en voie d’extinction.

U.S. Fish and Wildlife Service, Robert Wilson

 

Un héritage d’innovation : Chanel, Dior et Yves Saint Laurent

La France est considérée comme une capitale de la mode et surtout de la haute couture. Cette identification est en grande partie la contribution de Louis XIV ; son obsession du luxe a résulté dans l’établissement de la haute couture. Cependant, la haute couture contemporaine n’existerait pas sans l’influence de grandes maisons établies au XXe siècle. Trois maisons en particulier ont eu une influence durable : celles de Chanel, Dior, et Yves Saint Laurent.

Coco Chanel a été une innovatrice dans la mode. Elle a ouvert sa première boutique en 1913 et ses contributions ont transformé la manière dont les femmes s’habillaient. Chanel a utilisé de nouveaux tissus, coupes et lignes dans ses créations et l’effet a été de libérer la femme. La maison Chanel est toujours active et influente aujourd’hui. Deux produits populaires et reconnaissables dans le monde moderne de la mode, le parfum No 5 et la petite robe noire, appartiennent à Chanel.

Après la deuxième guerre mondiale, Christian Dior a marqué la mode française. Il a établi sa maison en 1946 et ses innovations ont rétabli Paris comme capitale de la mode. Il a introduit « le nouveau look » qui mettait l’accent sur la féminité et le dévergondage. Des épaules arrondies, une taille mince et une jupe volumineuse sont des caractéristiques de ce style.

La troisième influence importante est celle d’Yves Saint Laurent. Il a fondé sa maison en 1962 et ses créations intégraient des éléments masculins dans la mode pour les femmes, comme le smoking, le blazer et le tailleur-pantalon. Il a révolutionné la mode française et a rendu accessible la mode pour ceux qui ne sont pas riches. La maison YSL est fermée maintenant, mais la marque est toujours populaire.

Coco Chanel, Christian Dior et Yves Saint Laurent ont été des visionnaires dans la mode parce que chacun a osé bouleverser les normes de l’époque. Leur sophistication et leur créativité ont été indispensables dans le développement de la haute couture contemporaine. On peut seulement deviner comment les innovateurs d’aujourd’hui vont transformer ce qu’ils ont accompli.

Deux modèles habillées en robes par Dior a un défilé de mode (Gordon Parks).

Deux modèles habillées en robes par Dior a un défilé de mode (Gordon Parks).

 

Sources :

Image – http://images.google.com/hosted/life/l?imgurl=6eb3e4d26c973365

http://www.metmuseum.org/toah/hd/dior/hd_dior.htm

http://www.metmuseum.org/toah/hd/chnl/hd_chnl.htm

http://www.tendances-de-mode.com/2007/11/29/561-dior

http://www.journaldesfemmes.com/luxe/0605-chanel/diapo-histoire/1.s…