Carmen Grace, le plaisir d’enseigner

Madame Carmen Grace est

 

 

Carmen Grace
  1. Quels conseils donneriez-vous aux élèves du département de français ici, à CU ? (en particulier à ceux qui souhaitent devenir Prof de français)

C’est une excellent question et je dirais que la chose la plus importante à comprendre c’est qu’appr

endre une langue c’est un marathon. Ce n’est pas un sprint. Et les Américains adorent faire des choses en vite. Et quand on regarde la publicité à la télévision pour « Rosetta Stone » par exemple, on dit que, bof, en trente minutes on peut parler une autre langue et ce n’est pas exactement comme ça que l’on apprend une langue. C’est difficile pour les étudiants de comprendre combien de travail il faut faire et donc nous sommes là pour encourager et pour faire comprendre qu’il y a des avantages quand on fait son travail. Donc c’est un travail long, c’est compliqué, mais qui donne beaucoup de satisfaction.

 

  1. Qu’est-ce que qu’apporte la maîtrise de la langue française dans la vie professionnelle ?

Pour les professeurs de français, apprendre une langue est une chose merveilleuse. D’abord parce que pour enseigner il faut connaître la culture profondément. Il faut comprendre la culture francophone partout dans le monde. Il faut bien connaître la langue et pour faire ça il faut consacrer toute une vie à faire cette chose q

ui donne beaucoup de plaisir au professer. À tous les professeurs de français que je connais, ça fait énormément plaisir. C’est un travail mais c’est une chose que l’on fait avec tant de plaisir.

Les bavardages du mercredi ont été mis en place pour aider les étudiants, pouvez-vous m’en dire plus ?

Oui, autrefois dans le passé on invitait des francophones qui connaissaient bien une partie du monde pour parler aux étudiants. Donc les experts parlaient et les étudiants écoutaient. C’était intéressant mais ça ne faisait pas progresser nos étudiants, donc on a changé le structure de bavardage et maintenant on crée beaucoup d’activité pour faire communiquer… mais avec plaisir, avec plaisir. Et je vois que ça marche et que ça marche bien ce semestre.

Carmen Grace, les bavardages français

 

  1. Pensez-vous que ce genre d’activité soit vraiment efficace et pourquoi ?

Oui, je vois combien c’est bon et c’est efficace pour nos étudiants parce que je pense que c’est une grande différence entre les bavardages et le cours de français. On parle face à face à une personne au bavardage et les étudiants viennent parce qu’ils veulent utiliser le français. Et donc, normalement, il y a 5 ou 6 ou 7 professeurs donc qui parlent avec 2 ou 3 étudiants à la fois, et les étudiants adorent. Ils adorent pouvoir s’exprimer et dire en français les choses qu’ils voulaient dire en cours mais c’est une peu intimidant de parler devant 27 camarade de classe, ça fait une peut peur et donc les étudiants ne parlent pas si souvent en cours qu’on le veut. Mais au bavardage l’ambiance est détendue, c’est relax, les étudiants s’amusent je crois, tout en travaillant et ils progressent énormément en une heure. J’entends des étudiants qui parlent un français meilleur chaque semaine, qui est différent parce que ça devient leur français pas le français du professeur ou des gens qui le parlent.

Je pense que c’est ça qui motive les étudiants à venir et chaque semaine la salle est pleine, pleine d’étudiants qui veulent utiliser le français. Ça fait plaisir.

Vous avez plus de 30 ans d’expérience, qu’elles sont, d’après-vous, les activités qui permettent aux étudiants de progresser le plus ?

Je parle souvent aux étudiants qui parlent bien le français et je leur demande qu’est-ce qui vous aide ? Comment pouvez- vous expliquer comment votre français est devenu très bon et quand on y pense on dit toujours trouve toujours la même réponse : Plus ils parlent, plus ils s’expriment, mieux ça va. Donc quand les étudiants doivent dire quelque chose, ils veulent dire quelque chose, normalement, à quelqu’un qui est intéressé et qui écoute avec attention et avec plaisir. Je pense que parce que ça donne un résultat immédiat on voit que le camarade/ la camarade comprend, on voit que le prof qui est là écoute et veut en savoir plus. Ça stimule et ça motive les étudiants à venir. Et il y a des étudiants qui viennent toutes les semaines et qui progressent énormément. Parler une heure de français chaque jour ça c’est parfait. Je dirais que : souvent on dit qu’il faut manger une pomme chaque jour pour être en bon santé, je pense qu’il faut parler au moins une heure de français chaque jour pour être en bon sante au point vue de son français. Il y a des étudiants qui le font et je suis ravie de voir le progrès.

 

  1. Beaucoup d’instructeurs sont impliqués dans ces activités, quelle est leur motivation ?

Je pense que tous les enseignants qui viennent au bavardage le font parce que nous sommes une famille et sans nos étudiants on n’a pas de raison pour vivre, pour être là. Pour réussir dans notre travail. Il faut absolument établir un bon rapport avec nos étudiants, voir qu’est-ce qui marche bien, qu’est-ce qui marche moins bien. Et des enseignants ne pensent qu’à ça. Comment aider le étudiants à montrer ce que la France et le français représentent pour eux dans leur vie et ça devient quelque chose non pas à l’extérieur de chaque personne de chaque étudiant. Mais ça fait partie de leur personnalité de leur expérience à l’université. Et je pense que ça les change un peu et ça ajoute quelque chose je crois à l’expérience universitaire. Ça nous donne, à tous, à tous, les enseignants, Ça nous donne une satisfaction énorme et un grand plaisir à voir un étudiant qui dit quelque chose et qui attend et qui voit que son  public le comprend et qui dit « oui ! Oui ! Ça va ! » Nous sommes tous ravis, ravis de voir que de tels moments arrivent et cela arrive, c’est souvent, je toi dire. Grâce à nos étudiants, la vie est très belle ici. Nos étudiants vont bien et c’est fantastique !

Aidez votre Horoscope, cherchez la chance

Le trèfle à quatre feuilles est touvé en cultivant sur le bois.

 Trouver un trèfle à quatre feuilles, c’est déjà une chance !

Chercher la chance ! N’oubliez pas de dire merde !

Qui croit aux superstitions ? Aujourd’hui, 41 % des Français s’avouent superstitieux,  51% pour les 15-34 ans contre seulement 31 % des plus de 60 ans. Pour le Français, les portes bonheurs sont des objets qui ont une signification spéciale. Chacune de leur histoire nous en dit plus sur les superstitions auxquels sont associés.

Une patte de lapin, d’accord mais pas sur un bateau

La patte de lapin est un porte de bonheur très populaire. Le lapin est un animal qui est très fécond, cela en fait un symbole de fertilité et de prospérité. Les signes du lapin dans les astrologies chinoises et aztèques sont aussi des signes très bénéfiques. Historiquement, les chercheurs d’or utilisaient une patte de lapin pour récupérer les paillettes du précieux métal qui tapissaient leurs tamis, depuis, elle est donc considérée apporter bonne fortune. Cependant, pour certains, comme les marins, le lapin est un signe de la malchance parce qu’il peut ronger les cordes à bord des navires.

L’avoir est déjà une chance

Le trèfle à quatre feuilles est le symbole de la chance et de la réussite et il fait figure de favori pour 37 % des Français. Les trèfles à quatre feuilles sont une « anomalie » et ils sont rares dans la nature (environ un pour 10.000) donc en trouver un c’est déjà de la chance ! Il y a une valeur symbolique pour chaque feuille de trèfle : l’espoir, la foi, l’amour et la chance. Si on trouve un trèfle à quatre feuilles on aura la chance, mais il y a aussi des trèfles à cinq ou six feuilles-  qui eux sont des portes malheurs !

N’oubliez pas de dire M****

La superstition française de dire, « Merde » à quelqu’un pour lui souhaiter bonne chance est incroyable ! Cette habitude a commencé dans le monde du spectacle- on dit « merde » à un acteur avant qu’il monte sur la scène. L’origine vient du théâtre- au XVIIIe, quand les gens allaient voir une pièce, ils venaient en diligence, coche, voiture à cheval ou à cheval. Pendant la pièce, les chevaux attendaient dehors et en repartant ils laissaient des excréments devant le théâtre. Alors, beaucoup de bouses voulaient dire beaucoup de chevaux et donc beaucoup de spectateurs, donc une pièce réussie. En général, on dit « merde » à quelqu’un avant un examen, une compétition ou un entretien.

Touchons du bois ou votre crâne !

La superstition de toucher du bois nous vient de Perses dès le VIe siècle avant notre ère parce que c’était un moyen de se mettre sous la protection du dieu Atar. Plus tard, chez les Chrétiens, la croix sur laquelle Jésus Christ a été crucifié était en bois donc toucher du bois portait chance et protection. Aujourd’hui en France, on dit « touchons du bois » quand on est inquiet qu’un projet soit compromis. Mais, on doit être prudent parce qu’il faut impérativement joindre le geste à la parole et toucher du bois lorsqu’on dit « Touchons du bois » au risque de voir le malheur s’abattre sur soi. Ne vous en faites pas, s’il n’y en a pas, on peut toujours utiliser sa tête, faute de bois !

Le premier superstitieux de France

Même si beaucoup ne veulent pas admettre être superstitieux, les Français aiment leurs portes bonheurs. Le premier superstitieux de France est le président, Nicolas Sarkozy !
Selon une rumeur, le chef de l’État gardait un trèfle à quatre feuilles dans un presse-papiers pendant une bataille juridique où il se battait contre les fabricants d’une poupée vaudou à son effigie que l’utilisateur peut piquer à loisir et accompagné d’un manuel vaudou. Sarkozy a perdu en appel, on les trouve toujours en librairie, les fabricants devaient avoir une patte de lapin !

Sources:

Image – http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d0/Luck_is…_%28explored%29.jpg

http://www.planet.fr/dossiers-de-la-redaction-d-ou-viennent-les-sup…

http://www.expressio.fr/expressions/merde.phphttp://www.lefigaro.fr……

http://www.ladepeche.fr/article/2009/02/13/553020-vous-avez-dit-sup

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/poupees-vaudou-la-justice-deboute-sarkozy_655707.html

Le pays aux 3.000 vins !

Courtney Magill

Les bulles explosives ! (Nov 2011)

Les bulles sont importantes pour différencier la qualité du champagne. Il y a 49 millions de bulles dans une bouteille. Est-ce qu’elles flottent à la surface ? C’est la caractéristique d’un bon champagne on l’appelle une « collerette » Il faut qu’il y ait de la pression dans la bouteille (au moins 2.5 bars). Si le bouchon se rétrécit et le pop n’est pas fort le vin sera mauvais. Les bulles donnent l’âge ; plus elles sont petites plus il est ancien. Vous pouvez prendre un bain de bulles de champagne ! Marilyn Monroe, l’a fait, il lui a fallu 350 bouteilles!

http://www.champagne-de-france.com/

 Il est important de différencier la qualité du champagne.

Quinn Dombrowski – wikimedia.org/wiki/file : champagne_glass

    La Romanée Conti : Une légende mystérieuse

La Romanée-Conti est un vin rouge admiré autour du monde et qui est vendu à des prix exorbitants. Certaines bouteilles coûtent plus de 15.000 euros. Le vignoble qui se situe dans la ville Vosne-Romanée, produit seulement 5.400 bouteilles par an. La légende est que le prince de Conti l’a acheté 8.000 livres (une occasion !) et a créé le cépage pour son propre plaisir. Mais, une guerre de surenchère s’est alors ouverte entre le prince et Madame de Pompadour.  D’autres épisodes ont suivi, plus récemment, en 2010, quelqu’un a essayé d’extorquer le vignoble pour un million d’euros. Les coupables ont empoisonné deux vignes. À cause de (ou grâce à) ces événements qui se succèdent dans le temps, le prix, le mystère et la curiosité ont beaucoup augmentés.

http://www.romanee-conti.fr/#/Accueil

 

 

Laura Bladow

Le muscadet : pour les fruits de mer

Le muscadet est un vin blanc qui se fait (notamment) dans la région de Nantes, une ville à l’ouest de la vallée de la Loire. Chaque année cette région produit 214.000 hl (5.653.282 gallons) de muscadet. Ce vin est unique parce qu’il utilise le cépage Melon de Bourgogne qui est très fragile. Ce raisin n’est pas très fort, donc il est fait sur lie (il est en contact avec les dépôts de précédentes fermentations). Ce vin est aussi unique grâce à son nom. Typiquement les vins français sont nommés par leur région, mais le muscadet a reçu son nom par son goût. C’est « vin qui a un goût musqué. » Le muscadet Sèvre-et-Maine est le meilleur. Il est bon frais avec des fruits de la mer.

En savoir plus : http://www.vinsdeloire.fr/SiteGP/FR/Appellation/Appellation/Muscadet

 

Jordan Allan Crabtree

Le prix de la vieillesse  (Nov 2011)

Combien coûte la bouteille de vin la plus chère au monde ? Cette année Christian Vanneque a payé $117.000 (85.867€) pour une bouteille de château d’Yquem de 1811. Ce vignoble est connu pour ses vins qui sont des premiers crus supérieurs qui vieillissent très bien. Ils ont un goût doux et complexe et ils sont un pur délice avec les desserts. Mais monsieur Vanneque ne va pas le goûter pendant quelques années parce qu’il veut attendre son 50ème anniversaire pour le boire !

En savoir plus : yquem.fr/yquem.php?lang=fr

En savoir plus:  fr.wikipedia.org/wiki/Château_d%27Yquem

 

Faulkner Griffin

Sauvignon Blanc : Urine de Chat  (Nov 2011)

Oui, oui, vous avez bien lu, nous parlons ici d’urine de chat ! C’est un arôme du Sauvignon Blanc, qui contient une sélection de plusieurs régions car c’est l’un des meilleurs cépages en France. Ce vin vient originalement de la Loire, nommé pour ses raisins verts “sauvage.” Il est frais, rafraîchissant et il y a généralement des arômes de melon ou de minéral ; on remarque particulièrement le pamplemousse. Servir avec les fruits de mer.

http://www.terroirs-france.com/vin/sauvignonblanc.html

 

Lucas Murphey Polglaze

Le vieillard de Margaux  (Nov 2011)

Le Château Margaux est un vignoble qui est connu et reconnu. On ne sait ni quand ce domaine a été fondé (il date au moins du XIIème siècle) ni quand ce Château a commencé à produire du vin. On sait seulement que le premier vin de cette propriété date du XVème siècle et s’appelait « Margou ou Margous ». Aujourd’hui, ce vignoble est très important ; une bouteille qui date de 1789 a été vendue à Christie’s pour $160.000 (€116.000), la plus chère bouteille de vin achetée. C’était un des quatre premiers à recevoir la qualification « premier cru » et une bouteille de 2009 coûte en moyenne €1.007.

En savoir plus : http://www.chateau-margaux.com/Website/site/fra_accueil.htm.

Sources :     http://www.chateau-margaux.com/Website/site/fra_accueil.htm

http://www.wine-searcher.com/find/chateau+margaux

http://www.forbes.com/2003/11/19/cx_np_1119feat.html

 

Le Château Margaux, vignoble le plus haut de sa classe.

Le Château Margaux, vignoble le plus haut de sa classe.

(http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ch%C3%A2teau_Margaux_1961.jpg)

Katie Muller

Dîner au vin

Le pinot noir est un vin incontournable originaire de Bourgogne que l’on trouve dans les régions d’Alsace, du Loiret, de Champagne et dans la région Centre. De nombreux pays ont essayé, en vain, d’obtenir de ce cépage des vins aussi grands que dans ses régions de prédilection, il manque le climat français qui fait toute la différence. Le nom « pinot » vient de la grappe du pinot noir qui ressemble à une pomme de pin. Quelques plats traditionnels français utilisent ce vin comme ingrédient principal, comme, par exemple, le coq au vin et le bœuf bourguignon. C’est un des vins les plus difficiles à cultiver et à faire fermenter. Mais quand il est fini, cela vaut vraiment la peine !

À essayer : la fondue au Pinot noir, on fait cuire des dés de poulet dans du Pinot noir chaud parfumé aux épices… holala !

La grappe du pinot noir qui ressemble à une pomme de pin

La grappe du pinot noir qui ressemble à une pomme de pin

 Kelsi Welch

L’art des Bulles

Le vin effervescent scintille et pétille dû à l’excès du dioxyde de carbone. Une méthode spéciale le rend ainsi. Tout d’abord, le tirage où un mélange contenant sucres, levures et vin blanc est mis en bouteilles. Ensuite le vin est stocké horizontalement dans une cave à vin pour la prise de mousse. C’est là où une grande quantité de dioxyde de carbone se produit au cours du processus de transformation du sucre en alcool. Enfin, pendant le remuage le vin reçoit un peu plus de vin blanc et de sucre et la bouteille est rebouchée. Ce processus peut prendre deux à cinq ans en fonction de la qualité du vin !

Sources : http://www.oenologie.fr/vins-effervescents-differentes-methodes

Le vin effervescent pétille comme il est déversé.

Le vin effervescent pétille comme il est déversé.

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Flight_of_sparkling_wine.jpg

Kristine Buzar Gutierrez

Débouchez un Vouvray, accueillez la Loire

Pop ! Que la fête commence avec le Vigneau-Chevreau Vouvray brut biodynamique. Ce vin pétillant est prêt à être consommé par tous ceux qui savent s’amuser tout en respectant la nature. La bio-dynamie est une méthode de culture qui valorise le traitement biologique des plantes à des moments précis de l’année.La combinaison délectable des poires et des pommes illustre un été coloré en Loire et s’amuse avec les papilles gustatives. Chaque bulle légère contient un sourire, alors que le vin caresse votre âme. En plus, il est biologique, ce qui est meilleur pour notre corps.

Sources www.vigneauchevreau.com/

 

le Vouvray attend d'être bu

le Vouvray attend d’être bu

Francophonie : Plus qu’une langue commune !

Il y a plus de 220 million de personnes qui parlent français autour du monde pourtant « La Francophonie » est un terme qui est souvent mal compris. La définition donnée par la communauté est « le dispositif institutionnel qui organise les relations politiques et de coopération entre les États et gouvernements de l’OIF, ayant en partage l’usage de la langue française et le respect des valeurs universelles.»  C’est une langue, une culture et une organisation.

Le terme « francophonie » est apparu à la fin du XIXe siècle pour décrire les personnes et les pays qui utilisent le français et leur permet de prendre la conscience de l’existence d’un espace linguistique partagé. En 1926, les organisations françaises ont commencé à émerger. Plus tard, en 1960, la Conférence des Ministres de l’Éducation a été la première institution intergouvernementale francophone et engageait 15  pays, elle se compose aujourd’hui de 41 États et gouvernements et se réunit tous les deux ans pour tracer la direction pour éducation et la formation au service du développement. Il y a beaucoup de pays qui s’identifient comme francophone autour de monde. Quelques-uns des plus grands pays francophone sont la France, le Canada et beaucoup de pays africains (La République démocratique du Congo, Madagascar, le Cameroun, Le Sénégal, Le Maroc etc.).

La plus grande organisation francophone est l’Organisation Internationale de la Francophonie. L’OIF a fondée en 1970 par le Traité de Niamey. Sa mission est « de donner corps à une solidarité active entre les 75 États et gouvernements qui la composent – soit plus de tiers des États membres des Nations unies». Les objectives de l’OIF englobent prendre la conscience de la culture et la langue française en assurant l’instruction pour construire une communauté francophone plus forte.

L’identité francophone est créé par les locuteurs français autour du monde et donne à tous ceux qui parlent la langue une communauté et une unité. L’OIF se compose aujourd’hui de 75 États et gouvernements et son propre jour férié : le Journée Internationale de la Francophonie à le 20 mars.

Il y a un graphique des pays où les plus peuple francophonie habitent

Graphique des pays  francophones le splus peuplés

Image – http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Les_10_pays_francophones_les_plus_peupl%C3%A9.PNG

http://www.francophonie.org/

http://www.20mars.francophonie.org/

http://agora.qc.ca/francophonie.nsf/Dossiers/Diversite_culturelle